Le nez dans Le ré­tro

C’est le grand re­tour aux ef­fluves phare des an­nées 1980 et 1990. Les der­niers-nés de la par­fu­me­rie em­pruntent à leurs aî­nés les in­gré­dients de leur suc­cès : des fla­cons sobres et des notes boi­sées, fraîches ou mi­né­rales, bref, na­tu­relles, of­frant un sil

GQ (France) - - Beauté -

dans les mi­lieux financiers, on ap­pelle ce­la une « va­leur re­fuge ». Un bien stable, in­oxy­dable, ras­su­rant. Rayon par­fum, on dit fou­gère, mousse de chêne, cuir et la­vande. On pense à Fah­ren­heit (Dior), CK One (Cal­vin Klein) ou au Mâle de Jean Paul Gaul­tier. « Les nou­veau­tés 2015 marquent le grand re­tour des sen­teurs des an­nées 1980 et 1990 », té­moigne Be­noît Ver­dier, co­fon­da­teur de la mai­son de par­fums Ex Ni­hi­lo, à Pa­ris. Même constat pour Al­ber­to Mo­rillas, nez chez Fir­me­nich, à qui l’on doit CK One et Ac­qua Di Gio : « Après la ten­dance “ani­male” de la fin des an­nées 2010, on re­vient à des boi­sés très clas­siques, des notes qui nous re­mé­morent moins la puis­sance que le confort. On veut du frais, du mi­né­ral, du na­tu­rel. » Le de­si­gn des fla­cons confirme la ten­dance. Exit la cou­leur ! L’ha­billage est noir, gris, mé­tal. « Des codes em­prun­tés à l’au­to­mo­bile », rap­pelle Be­noît Ver­dier. Voi­ci com­ment re­dé­mar­rer l’an­née. L’air de rien.

Avec ses ac­cents cui­rés, on au­rait en­vie de ran­ger le nou­veau Bur­ber­ry dans les clas­siques. C’était sans comp­ter les notes d’ar­moise et de graines de cu­min qui

lui donnent un cô­té an­ti­con­ven­tion­nel. À por­ter si vous fré­quen­tez les mi­lieux ar­ty ou si vous vou­lez vous dé­mar­quer par votre créa­ti­vi­té. À vous

d’as­su­rer en­suite. Fa­çon­né comme une pièce de joaille­rie, le fla­con de ce par­fum dit tout de son jus : il est chic, élé­gant, fa­cile

à por­ter et aus­si in­dis­pen­sable que peut l’être une che­mise blanche à notre dres­sing. Les notes les plus pri­sées du mo­ment sont toutes là : la­vande,

notes de cuir, vé­ti­ver et mousse de chêne. Un nou­veau clas­sique est né ?

Ac­qua Di Gio, Gior­gio Ar­ma­ni • 87 € les 75 ml. Dis­po­nible à par­tir du 23 mars

Un fla­con noir mat très ten­dance, un sillage rock, c’est de la bombe, bé­bé. Édi­tion Col­lec­tor Boss Bot­tled, Hu­go Boss Un sillage aux notes dis­so­nantes (les acides prune et pomme face aux épi­cés clou de gi­rofle et can­nelle), sur fond de va­nille, as­sure un

Un jus épi­cé et des al­lures de fioles de bou­doir très XIXE, très dan­dy. As Sa­wi­ra, Pen­ha­li­gon’s Ce par­fum pousse l’amour du ré­tro à son maxi­mum, avec son fla­con au noeud de dan­dy et son sillage, sou­te­nu par des notes de pat­chou­li, va­nille, myrrhe et car­da

Pour Homme Ex­trême, Bot­te­ga Ve­ne­ta Avec son fla­con tra­vaillé dans les moindres dé­tails, ce par­fum confirme l’évi­dence : il est fait pour ceux qui aiment la mode, la com­prennent et la connaissent. Une Co­logne, fraîche donc, élé­gante, sans ar­ti­fice, dans l

Par­ta­ger la fou­lée d’un ami, comme Ca­ry Grant et Ran­dolph Scott (ici en 1936), peut ai­der à se mo­ti­ver, mais aus­si frei­ner la pro­gres­sion de l’un des run­ners.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.