Brus­quer L’or­ga­nisme

GQ (France) - - Sport -

3C’est la règle de base va­lable pour le re­cord­man du monde du ma­ra­thon comme pour le der­nier « fi­ni­sher » d’un 10 km : pour af­fo­ler le chro­no, il faut va­rier les al­lures et les types de séance à l’en­traî­ne­ment. « C’est in­utile lorsque l’on est un pur dé­bu­tant, le corps souf­frant dé­jà suf­fi­sam­ment de l’ef­fort nou­veau qu’on lui im­pose. Mais après quelques se­maines, l’or­ga­nisme s’adapte. il s’ha­bi­tue, donc il stagne, dé­taille oli­vier Gaillard. Pour pro­gres­ser, il faut donc “cho­quer” l’or­ga­nisme, le sur­prendre, le di­ver­tir et le sor­tir de la “zone de confort” dans la­quelle il s’est ins­tal­lé. » un cou­reur s’as­trei­gnant à trois sor­ties heb­do­ma­daires, fré­quence mi­ni­male pour res­sen­tir de réels pro­grès, de­vra ain­si dé­com­po­ser sa se­maine en un foo­ting lent lar­ge­ment en de­çà de sa vi­tesse de croi­sière pour « faire tour­ner le mo­teur », une séance de frac­tion­né – al­ter­nance de sprints et de course lente – « pour mon­ter dans les tours » et en­fin une sor­tie longue ef­fec­tuée à une al­lure proche de celle de l’ob­jec­tif vi­sé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.