S’en­traî­ner en Bande se faire une BELLE jambe

Des Run­ners Ré­gu­liers (deux fois PAR se­maine) s’ins­crivent À Au moins une Course PAR An sur l’une des 6 500 or­ga­ni­sées en france.

GQ (France) - - Sport -

7C’est la ten­dance run­ning du mo­ment. Cou­rir en groupe, de jour comme de nuit, pour dé­fendre les cou­leurs d’un quar­tier (défi #boost lan­cé à Pa­ris par adi­das), d’un équi­pe­men­tier (team nike Saint-mi­chel) ou d’un team de potes (blog Jo­lie Fou­lée). le plus : l’en­goue­ment col­lec­tif qui in­cite à en­fi­ler les run­nings les jours sans et la pos­si­bi­li­té de ca­va­ler der­rière des cou­reurs qui poussent à se dé­pas­ser. « C’est « un cou­reur peut ga­gner jus­qu’à un très bien pour l’ému­la­tion, note mon­tée­mon­tée­mon­tée­ge­noux­ge­noux­ge­noux cen­ti­mètre jam­bes­jam­bes­jam­bes­ten­dues­ten­dues­ten­dues­ta­lons­ta­lons­fes­ses­ta­lons­fes­ses­fes­se­sentre deux appuis, dé­taille oli­vier Gaillard. Mais at­ten­tion à be­noît, coach du team nike Saint-mi­chel, ne pas s’en conten­ter. la course à Pa­ris. Sur 10 comme sur 42 ki­lo­mètres, ce sont de à pied reste un sport in­di­vi­duel pré­cieuses se­condes de ga­gnées », no­tam­ment pour qui né­ces­site des séances les cou­reurs confir­més dont le del­ta de pro­gres­sion, spé­ci­fiques in­dis­pen­sables par la force des choses, se ré­duit au gré des pour vrai­ment pro­gres­ser. » per­for­mances. en plus de la di­ver­si­té des al­lures (cf. le conseil n° 1), un pa­nel com­plet d’exer­cices tech­niques – dans le jar­gon, on dit PPS pour pré­pa­ra­tion phy­sique spé­ci­fique – per­met ain­si d’amé­lio­rer consi­dé­ra­ble­ment l’am­pli­tude de sa fou­lée. Ta­lons-fesses, mon­tée de genoux et autres fou­lées bon­dis­santes ou jambes ten­dues per­mettent ain­si de to­ni­fier et d’en­dur­cir muscles et ten­dons des membres in­fé­rieurs.

8

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.