Char­lie

GQ (France) - - Contributeurs -

Poin­tant du doigt la « une » de

des­si­née par son « VIP », Franck lâche : « Un jour, ça va pé­ter. »

I Used To Know » de Go­tye ? La même carte, jaune avec un ban­deau tri­co­lore, que celle des membres de l’équipe de Char­lie avec la­quelle Franck se fond. « Il était po­li­cier, et qua­si­ment membre d’une ré­dac­tion », dit Fran­çois Hol­lande le 14 jan­vier, les mains po­sées sur son pu­pitre, la voix su­bi­te­ment plus forte. Chaque jour, Franck rac­com­pagne Charb jus­qu’à sa porte. Sou­vent, il par­tage sa table aux Pe­tites Ca­nailles, le res­tau de la rue Ame­lot, dans le XIE ar­ron­dis­se­ment où la ré­dac de Char­lie Heb­do avait ses ha­bi­tudes. Les deux hommes s’en­tendent si bien que Charb lui accorde vo­lon­tiers le droit d’as­sis­ter aux confé­rences de ré­dac­tion de l’heb­do­ma­daire. « C’est du grand n’im­porte quoi, mais du n’im­porte quoi gé­nial! » confie un jour Franck à Sa­muel, l’ami qui l’hé­berge à Pa­ris lors de ces se­maines « rouges » – celles où il est en mis­sion. « À chaque in­fo qui tombe, ils crayonnent et s’amusent comme des en­fants. » L’inquiétude, spo­ra­dique, ne le quitte guère. Une fois, poin­tant du doigt une

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.