LINDA CAR­DEL­LI­NI DÉESSE NEXT DOOR

De Freaks and Geeks à Mad Men en pas­sant par Ur­gences, l’ac­trice a im­po­sé son ir­ré­sis­tible charme sur pe­tit écran. Elle illu­mine dé­sor­mais le th­riller Bloo­dline sur Net­flix.

GQ (France) - - Buzz -

Linda Car­del­li­ni n’a pas chan­gé. Dans Bloo­dline, une des nou­velles sé­ries Net­flix, sa beau­té nous rap­pelle la ly­céenne qu’elle in­car­nait il y a seize ans dans Freaks and Geeks. Longs che­veux châ­tains et veste mi­li­taire over­size : Lind­say était alors l’in­car­na­tion de la fille de ter­mi­nale sur la­quelle on fan­tasme quand on a 14 ans, déesse next door trop co­ol pour nous, Po­la­roïd d’une ado­les­cence

BLOO­DLINE, sai­son 1, le 20 mars sur Net­flix

À bien­tôt 40 ans, l’ac­trice joue dans la nou­velle sé­rie des créa­teurs de Da­mages.

Entre 2003 et 2009, elle est Sa­man­tha Tag­gart (au centre), une mère cé­li­ba­taire qui oc­cupe un poste d’in­fir­mière à l’hô­pi­tal Cook Coun­ty de Chicago.

Dans ce drame fa­mi­lial por­té par un cast étin­ce­lant (Sis­sy Spa­cek et Sam She­pard en tête), Linda prête sa fraî­cheur à la jeune soeur d’une fra­trie mi­née par le se­cret. À 39 ans, l’ac­trice n’a rien per­du de son charme.

Coiffée d’une per­ruque noir de jais chou­crou­tée, Linda est mé­con­nais­sable en mé­na­gère six­ties dé­voyée. Par­te­naire SM de l’in­cor­ri­gible Don Dra­per, le temps de 8 épi­sodes de la sai­son 6, la voi­ci aus­si sexy que poi­gnante.

Dans la sé­rie de Paul Feig sur les castes ly­céennes et les em­bar­ras de l’ado­les­cence, Car­del­li­ni joue la soeur du hé­ros, pre­mière de la classe at­ti­rée par la bande des « freaks ». Sar­cas­tique, douce : on est amou­reux.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.