JEU, SET ET GRÂCE SES RI­VALES FRAN­ÇAISES HIGH-TECH

Avec la LT12, La­coste prend la tech­no­lo­gie à contre­pied. Sa nou­velle ra­quette est… en bois. LA +

GQ (France) - - Buzz -

In­ven­teur du cé­lèbre po­lo L12, du pa­nier «lance-balles » et de la pas­tille an­ti-vi­bra­tion, Re­né La­coste avait chan­gé le cours du jeu en conce­vant en 1961 la pre­mière ra­quette mé­tal­lique, ren­voyant pe­tit à pe­tit les cadres en bois au pla­card. Un de­mi-siècle et vingt-cinq an­nées d’ab­sence sur le ter­rain de l’in­no­va­tion plus tard (la der­nière re­monte à l’equi­jet, cette drôle de ra­quette en forme de gui­tare avec la­quelle Guy For­get joue­ra « le meilleur ten­nis de [s]a vie » et rem­por­te­ra Ber­cy et la Coupe Da­vis en 1991), la marque au cro­co­dile re­vient avec la LT12, une élé­gante ra­quette… en bois et gra­phite fa­bri­quée par un ar­ti­san fran­çais. GQ l’a testée et elle offre un jo­li confort de jeu. Son manque de peps oblige à dé­com­po­ser chaque coup, comme ja­dis à l’école de ten­nis, afin de faire sor­tir la balle pro­pre­ment de la ra­quette. Par­faite pour ta­per des balles ou s’échauf­fer avant de «mat­cher ».

LT12 LA­COSTE, 550 € 70 % bois (noyer, bal­sa, tilleul) pour ab­sor­ber les vi­bra­tions et 30 % gra­phite « pour une grande vi­tesse de balle », pro­met La­coste. Les fibres de gra­phite sont tri­co­tées comme de la laine et liées au cadre avec de la ré­sine. Ra­fael N

Fa­bri­quée à 650 exem­plaires nu­mé­ro­tés, elle se­ra dis­po­nible à par­tir d’avril. En 1983, Yan­nick Noah rem­porte Ro­land-gar­ros avec un ov­ni (si­gné Le Coq Spor­tif) à trois branches conçues pour ren­for­cer son point fort : le ser­vice. Réé­di­tée à 1 000 exem­plaire

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.