PÉ­DALE DOUX

In­no­vant et in­ter­ac­tif, le pro­to­type de vé­lo de route MRSC Ca­nyon prend soin du confort de son pas­sa­ger. Quels que soient la mé­téo ou le re­lief.

GQ (France) - - Buzz -

Les fa­bri­cants de vé­lo ont quelques ma­rottes. À com­men­cer par la ré­duc­tion du poids et l’amé­lio­ra­tion de l’aé­ro­dy­na­misme. Alors, pour sor­tir du pe­lo­ton, le construc­teur al­le­mand Ca­nyon, pré­fère axer son tra­vail « sur la connec­ti­vi­té et le développement de sus­pen­sions in­tel­li­gentes al­liant confort et lé­gè­re­té », in­dique à GQ Ro­dolphe Boyer, le re­pré­sen­tant fran­çais. Pla­cée sous la tige de la selle, l’uni­té cen­trale du pro­to­type MRSC aver­tit le cy­cliste de l’usure des pièces et pré­vient les se­cours en cas de col­li­sion ou de chute. La fonc­tion tra­cking peut bien en­ten­du lo­ca­li­ser le vé­lo en cas de vol, à l’aide du GPS in­té­gré. Mais l’in­no­va­tion la plus re­mar­quable est l’uti­li­sa­tion d’un fluide ma­gné­to-rhéo­lo­gique. Cette huile de syn­thèse char­gée en par­ti­cules souples ma­gné­ti­sées adou­cit la conduite en agis­sant sur les amor­tis­seurs pla­cés sur le moyeu de la fourche. Les lames de carbone consti­tuant la sus­pen­sion sont connec­tées à une sé­rie de cap­teurs, re­liés à l’uni­té cen­trale, qui ana­lysent le style de conduite et les condi­tions mé­téo. L’amor­tis­se­ment se dur­cit ou s’adou­cit pour ai­der le cy­cliste en fonc­tion du re­lief en an­nu­lant les vi­bra­tions. Ce pro­to­type a un seul dé­faut, son prix, qui dé­pas­se­rait ac­tuel­le­ment les 150 000 €. « Mais, d’ici 2020, nous de­vrions ra­me­ner les ta­rifs à ceux de notre gamme ac­tuelle, soit entre 2 500 et 5 000 € », pré­cise Boyer. Le prix de la dou­ceur de vivre?

MRSC, de Ca­nyon, pro­to­type, ca­nyon.com/fr/ Le GPS in­té­gré offre au cy­cliste des don­nées sur ses per­for­mances qu’il peut im­mé­dia­te­ment par­ta­ger sur les ré­seaux so­ciaux. Le fluide ma­gné­to-rhéo­lo­gique est ha­bi­tuel­le­ment uti­li­sé dans les sus­pen­sions de voi

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.