BIG EYES CHÉ­RIE, ON SE FAIT UNE TOILE ? MIR­RO­RING

GQ (France) - - Buzz - Par Alexandre La­zerges

À l’ori­gine, ce terme s’uti­li­sait lors de la du­pli­ca­tion des don­nées d’un disque dur vers un disque de se­cours. De nos jours, le mir­ro­ring s’ap­plique sur­tout au trans­fert de da­ta d’un smart­phone vers un sys­tème in­fo­tain­ment de voi­ture ou sur une té­lé. Le ré­sul­tat ob­te­nu est l’ef­fet mi­roir entre l’écran du smart­phone et ce­lui de l’ap­pa­reil ju­me­lé. Ain­si il de­vient pos­sible de lan­cer une ap­pli de son por­table. Pra­tique.

La cra­quante Amy Adams in­carne une peintre ma­ni­pu­lée par son ma­ri.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.