1995 C’EST EN MIL­LIARDS DE DOL­LARS LA VA­LEUR QUE CE SEC­TEUR POUR­RAIT RE­PRÉ­SEN­TER DÈS 2025.

1958 GM Fi­re­bird III

GQ (France) - - Buzz -

or­ga­ni­sée dans le dé­sert des Mo­javes. À la clé, une bourse d’un mil­lion de dol­lars. Mais la pre­mière édi­tion tourne au gag. Mal­gré l’uti­li­sa­tion du GPS, la meilleure voi­ture aban­donne au bout de 11,8 km, après avoir ra­té une in­ter­sec­tion et per­cu­té un ro­cher. Toutes les autres avaient aban­don­né de­puis long­temps. L’an­née sui­vante est plus fruc­tueuse : Stan­ley, une Volks­wa­gen 4x4 Toua­reg mo­di­fiée par des étu­diants de l’uni­ver­si­té de Stan­ford rem­porte la mise en par­cou­rant la dis­tance en un peu moins de 7 heures.

Un casse-tête lé­gis­la­tif Aux yeux de tous, il est alors évident que le rêve met­tra du temps à prendre corps. Une ano­ma­lie pour Eric Sch­midt. « Votre voi­ture de­vrait conduire toute seule. C’est évident, lance en 2010 ce­lui qui est alors PDG de Google. C’est un bug que l’au­to­mo­bile ait été in­ven­tée avant l’or­di­na­teur. » Le géant amé­ri­cain lance ses propres re­cherches pi­lo­tées par un cer­tain Se­bas­tian Th­run qui, avant d’être un co­dé­ve­lop­peur de Google Street View, avait di­ri­gé la concep­tion de Stan­ley. Après avoir re­con­fi­gu­ré une Toyo­ta Prius, puis une Lexus RX-450H, toutes deux bar­dées de cap­teurs et de ca­mé­ras pour le moins dis­gra­cieux, Google a pré­sen­té l’an der­nier son propre pro­to­type.

L’AU­TO­NO­MIE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.