La sa­ga spo­ti­fy LE STREAM ÉTAIT PRESQUE PAR­FAIT

La sa­ga spo­ti­fy Lea­der mon­dial du strea­ming mu­si­cal en illi­mi­té, la pla­te­forme du sué­dois Da­niel Ek a su sé­duire grâce à son vaste catalogue de titres et ses play­lists thé­ma­tiques ul­tra-ci­blées. son suc­cès a fait au­tant d’en­vieux par­mi la concur­rence que

GQ (France) - - Dossier - John Sea­brook Su­per­bird

Da­niel Ek a beau être un ponte du business di­gi­tal, il ne la ra­mène pas. PDG de Spo­ti­fy, pla­te­forme de strea­ming mu­si­cal, il pré­fère tra­vailler à moi­tié af­fa­lé sur un ca­na­pé, tel l’ado­les­cent dont il a d’ailleurs tou­jours l’air, mal­gré ses 32 ans. Il n’y a pour­tant au­cune dé­sin­vol­ture chez ce Sué­dois pla­cide. Juste une in­croyable fer­veur à faire s’épa­nouir le pro­jet qu’il a lan­cé en 2008 et qu’on a vite qua­li­fié de « juke-box cé­leste ». Spo­ti­fy n’est pas un ser­vice de vente de mu­sique mais un ser­vice d’ac­cès à la mu­sique. Il offre, pour 10 € par mois, la pos­si­bi­li­té d’écou­ter en illi­mi­té un catalogue de 20 mil­lions de mor­ceaux sur son smart­phone et son or­di­na­teur. En mode gra­tuit, l’écoute est en­tre­cou­pée de spots publicitaires tous les trois ou quatre titres. Quand il s’est mis au tra­vail il y a plus de six ans, son rêve sem­blait fou. Au­jourd’hui, Spo­ti­fy est le Net­flix de la mu­sique. Mark Zu­cker­berg ré­sume ain­si la vista de son confrère : « Da­niel a cer­né avant tout le monde le po­ten­tiel du strea­ming. »

In­di­gna­tion des au­teurs spo­liés Le mil­liar­daire de Fa­ce­book semble igno­rer l’exis­tence de Dee­zer, le concur­rent fran­çais de Spo­ti­fy, né un an plus tôt que lui. Si ce pré­dé­ces­seur hexa­go­nal sé­duit lo­gi­que­ment da­van­tage chez nous, l’ob­jet d’une OPA cette an­née. Elle compte en­vi­ron 60 mil­lions d’usa­gers, dont plus d’un quart d’abon­nés. Le nombre d’usa­gers payants de­vrait at­teindre 40 mil­lions d’ici à cinq ans. De­puis sa créa­tion, l’en­tre­prise de Da­niel Ek a ver­sé près de deux mil­liards d’eu­ros aux la­bels, so­cié­tés d’édi­tion, dis­tri­bu­teurs et ar­tistes pro­prié­taires des chan­sons qu’elle met en ac­cès libre. La ré­par­ti­tion de

Né le 21 fé­vrier 1983, en suède, cet en­tre­pre­neur vi­sion­naire a lan­cé spo­ti­fy à 25 ans, en 2008, sans avoir même ter­mi­né

ses études.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.