Jé­ré­my Mi­cha­lak +

LE CHEESY

GQ (France) - - Buzz - Par Thi­baud Mi­cha­let

La chute En 2001, il est le tru­blion en T-shirt jaune du Groupe, sit­com met­tant en scène les mésa­ven­tures de ly­céens. « Ce qui m’a sau­vé, c’est que je ne vou­lais pas conti­nuer la co­mé­die. Si­non au­jourd’hui je se­rais dans “Les Mys­tères de l’amour”. Ou dé­pres­sif. » Dans la fou­lée, il prête sa voix à «M6 Kid », ré­dige des fiches pour dif­fé­rents « Mor­ning », monte « Tu­bis­si­mo ». « Que des trucs pour­ris sur des émis­sions qui me dé­pri­maient ».

La re­nais­sance Mi­cha­lak se lance dans la pro­duc­tion d’émis­sions avec Alexandre Dos San­tos, alias Zu­méo de M6, et Thi­bault Va­lès : « On n’était pas dans le ré­seau pa­ri­sien. Donc ça a été long. » Sa boîte, La Grosse Équipe, se fait re­mar­quer avec « 5 Fren­chies à Mia­mi » sur NRJ 12 qui en­voie des beaux gosses rou­ler un maxi­mum de pelles sur les plages amé­ri­caines. En 2010, elle dé­gaine « Les Anges de la té­lé­réa­li­té », qui réunit les vieilles gloires du genre… et lance Na­billa!

Ver­dict De­puis le car­ton des « Anges de la té­lé­réa­li­té » sur NRJ12, La Grosse Équipe est de­ve­nue une ré­fé­rence en termes de pro­duc­tion ra­pide et à bas coûts. Jack­pot !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.