RE­TOUR D’ÉCLIPSE

Clas­sique à l’élé­gance rare et grand film sur la fi­nance, le chef-d’oeuvre de Mi­che­lan­ge­lo An­to­nio­ni res­sort en salle.

GQ (France) - - Buzz - Par Jé­ré­my Patrelle

Une oeuvre d’art steam­punk en forme d’arai­gnée géante ? Non, une pen­dule de sa­lon qu’on ver­rait bien

dans une BD d’en­ki Bi­lal. La par­ti­cu­la­ri­té de la Nixie Ma­chine ima­gi­née par l’ar­tiste al­le­mand Frank Buch­wald ré­side dans ses six tubes lu­mi­neux, an­cêtres des af­fi­cheurs LED. Ces grandes tiges ca­tho­diques

io­nisent le gaz en­vi­ron­nant et pro­duisent un ef­fet lu­mi­neux oran­gé splen­dide. Pour la pe­tite his­toire, à l’ori­gine, ces tubes viennent d’une usine d’al­le­magne de l’est des an­nées 1960. Sto­ckés dans le plus grand se­cret pen­dant un de­mi-siècle en Bul­ga­rie, ils af­fichent au choix l’heure ou la

date. L’hor­loge se règle seule grâce à un GPS in­té­gré, cou­plé à un ré­cep­teur d’ondes DCF77 ca­lé sur la pen­dule ato­mique de

Main­flin­gen, en Al­le­magne. At­ten­tion tou­te­fois, à 24 000 €, l’ad­di­tion est sa­lée.

L’éclipse, c’est la rencontre, à l’oc­ca­sion d’un krach bour­sier, de Mo­ni­ca Vit­ti et d’alain De­lon. L’ac­trice ita­lienne joue une femme désoeu­vrée qui rêve d’aimer tout à fait, le Fran­çais un cour­tier en bourse sur­vol­té aux cos­tumes tou­jours im­pec­cables, qui vou­drait s’ache­ter une BMW. D’une beau­té à cou­per le souffle, le film clôt, après L’av­ven­tu­ra (1960) et La Notte (1961), la tri­lo­gie clas­sique en noir et blanc qui ré­vèle Mi­che­lan­ge­lo An­to­nio­ni au monde en­tier. Contrai­re­ment aux oeuvres pré­cé­dentes du ci­néaste ou à La Dolce Vi­ta (1960) de Fel­li­ni, cen­trés sur la bour­geoi­sie bo­hème, L’éclipse (1962) montre l’ita­lie du boom éco­no­mique. Ici, on voit les bour­si­co­teurs d’an­tan hur­lant à la cor­beille pour illus­trer un propos qui pré­fi­gure Wall Street (1987) ou Mar­gin Call (2011). Quand Mo­ni­ca Vit­ti de­mande où va l’ar­gent per­du, De­lon lui ré­pond que per­sonne ne sait. In­dé­mo­dable.

L’ÉCLIPSE, de Mi­che­lan­ge­lo An­to­nio­ni avec Mo­ni­ca Vit­ti et Alain De­lon, en salle et dis­po­nible en VOD

Alain De­lon et Mo­ni­ca Vit­ti su­bli­més par An­to­nio­ni.

NIXIE MA­CHINE, sé­rie li­mi­tée à 12 exem­plaires, 24 000 € mbandf.com/mad-gal­le­ry Les tiges io­nisent le gaz conte­nu dans les tubes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.