UNE NOTE DE FRAIS Le jeune (38 ans) pré­sident de Ra­dio France, VÉ­RO­NIQUE MO­RA­LI PAS SEULE­MENT « LA FEMME DE »

12

GQ (France) - - Classement -

Après l’as­cen­sion éclair, la tem­pête au som­met. bu­reau ré­no­vé à grands frais (100 000 €) et celle de son com­mu­ni­cant per­son­nel (90 000 €), deux bourdes de taille en ces temps d’équa­tion bud­gé­taire qua­si in­so­luble pour la ra­dio pu­blique. L’an­cien col­la­bo­ra­teur au mi­nis­tère de la Culture de Fré­dé­ric Mit­ter­rand (qui lui trou­vait la beau­té de Tan­crède, alias Alain De­lon dans Le Gué­pard) va être obli­gé, s’il par­vient à sau­ver son poste, de dé­mon­trer que jeu­nesse in­so­lente et plas­tique at­ti­rante ne sont pas an­ti­no­miques d’une bonne gou­ver­nance. Car, avant même la grève, les oc­ca­sions de se plan­ter ne man­quaient pas : non seule­ment il s’est pro­mis d’imposer des pra­tiques ma­na­gé­riales nou­velles dans la mai­son ronde (où les syn­di­cats règnent en maîtres), mais les moyens de me­ner « ses » ré­vo­lu­tions (fu­sion de ser­vices ré­dac­tion­nels, évic­tion d’un des deux or­chestres, etc.) de­vront se faire dans un contexte bud­gé­taire très contraint – pour la pre­mière fois, Ra­dio France a pré­sen­té pour 2015 un bud­get en dé­fi­cit. Ma­thieu Gal­let est at­ten­du au tour­nant d’une car­rière ful­gu­rante (il est le plus jeune pré­sident que Ra­dio France ait ja­mais connu), mais pas en­core mar­quée par le suc­cès : sa suc­ces­seure à L’INA, Agnès Saal, l’a ta­clé en dé­cla­rant qu’après lui, l’ins­ti­tut avait be­soin « d’un pro­jet, d’une am­bi­tion ». Si le sex-ap­peal est une arme, c’est le mo­ment de dé­fou­railler.

MA­THIEU GAL­LET 56 ans, pré­si­dente de Fi­ma­lac Développement, pré­si­dente de We­be­dia (Pu­re­me­dias, Al­loci­né,

jeux­vi­deo.com, 750grammes, etc.)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.