« POUR­QUOI TANT DE HAINE ? » ÉCRI­VEZ-NOUS !

Sommes-nous trop cri­tiques en­vers Uber ? Et trop com­plai­sants avec Flo­rian Phi­lip­pot ? Et Rus­sell Crowe, aus­tra­lien ou néo-zé­lan­dais ? Il est l’heure pour GQ de pré­ci­ser ses in­ten­tions. GQ sur les ré­seaux so­ciaux cour­rier­des­lec­teursgq@conde­nast.fr

GQ (France) - - Courrier - Par Jacques Braun­stein avec Simon Sté­phan

Cher GQ, Pour­quoi ac­cor­der au­tant de place à Flo­rian Phi­lip­pot dans GQ ? D’au­tant que je suis un peu éton­né par le ton de l’in­ter­view. Votre jour­na­liste Fré­dé­ric Tad­deï consi­dé­re­rait-il que le Front Na­tio­nal est un par­ti comme les autres ? De­man­der à Flo­rian Phi­lip­pot si le ci­né­ma compte pour lui est-elle bien la ques­tion la plus ur­gente à lui po­ser ? Fran­çois (Cla­mart)

Cher Fran­çois, De­puis trente ans, l’in­ter­view gué­rilla pra­ti­quée par la plu­part des jour­na­listes avec les membres du Front Na­tio­nal a am­ple­ment dé­mon­tré son in­ef­fi­ca­ci­té. Ils ne sont nul­le­ment dé­sta­bi­li­sés, ils en ont l’ha­bi­tude, et leur par­ti conti­nue son as­cen­sion. Fré­dé­ric Tad­deï es­saie au contraire de sa­voir qui sont vrai­ment les gens qu’il rencontre, quelles que soient leurs opi­nions.

Cher GQ, Étant un lec­teur pas­sion­né de votre ma­ga­zine, je ne peux que sa­luer votre tra­vail. Ce­pen­dant, dans votre numéro d’avril, un ar­ticle sur Uber m’a in­ter­pel­lé. Uti­li­sa­teur de cette ap­pli­ca­tion de­puis dé­sor­mais six mois, je ne suis ja­mais tom­bé sur un chauf­feur « an­ti­pa­thique », loin de là. Pour­quoi cette « haine » en­vers les em­ployés d’uber ? Bien à vous, Louis

Cher Louis, Nous n’avons rien contre l’ap­pli de VTC Uber dont notre chro­ni­queur Vincent Glad est d’ailleurs un uti­li­sa­teur oc­ca­sion­nel. Il se contente de don­ner cer­taines in­for­ma­tions qui éclairent la phi­lo­so­phie de cette so­cié­té et plus lar­ge­ment celle des géants du Net. À vous en­suite de faire la part des choses entre votre ex­pé­rience d’uti­li­sa­teur et votre sen­si­bi­li­té ci­toyenne.

Dans notre clas­se­ment des per­son­na­li­tés les plus in­fluentes dans les mé­dias ( GQ 87), De­nis Oli­vennes, PDG d’eu­rope 1, a su­bi une cure de vieillis­se­ment ac­cé­lé­ré. Nous lui don­nons 64 ans alors qu’il en a dix de moins. Nous lui prions de bien vou­loir ac­cep­ter nos ex­cuses et lui fai­sons sa­voir que les au­teurs de cette erreur ont été pres­te­ment en­voyés en mai­son de re­traite.

Va­len­tin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.