Tho­mas thou­roude, le co­ol mon­tant

Une gueule de rug­by­man, un hu­mour po­tache et un sens du rythme ef­fré­né : Tho­mas Thou­roude est la nou­velle tête de pont de Ca­nal+, aux ma­nettes du « Be­fore » et des soi­rées Ligue des Cham­pions de la chaîne. L’ani­ma­teur-bla­gueur fan des late shows amé­ri­cain

GQ (France) - - Sommaire - An­na To­pa­loff Sa­muel Kirs­zen­baum

Le pré­sen­ta­teur du « Be­fore » ac­com­pa­gne­ra l’équipe du « grand jour­nal » à Cannes. rencontre avec la nou­velle tête de pont de Ca­nal+.

Ce qui frappe, c’est qu’il parle comme à la té­lé. Au dé­part, on est un peu sur­pris. On vou­drait qu’il sorte du per­son­nage, qu’il joue le jeu de l’in­ter­view. On se dit que la pré­sence de l’at­ta­chée de presse ne doit pas ai­der, évi­dem­ment. Et à un mo­ment, tout s’éclaire: dans la vraie vie, Tho­mas Thou­roude est exac­te­ment le même que lors­qu’il présente « Le Be­fore du Grand Jour­nal » ou les soi­rées Ligue des Cham­pions sur Ca­nal+. Le même phra­sé, la même ges­tuelle… À peine sor­ti du stu­dio où, chaque jour, il présente son émis­sion en di­rect, il lance : « Alors, on la fait cette in­ter­view? Ton nom, c’est To­pa­loff, c’est ça? Comme Pa­trick ? Tu ne sais tou­jours pas où t’as mis ta che­mise grise? » Cet hu­mour post-ado, plus char­rieur que per­si­fleur, c’est sa marque de fa­brique. Sou­dain, le voi­là qui s’agite sur son siège, bouge les bras et se met à par­ler comme un per­son­nage de co­mics. Pour Thou­roude, le di­rect, ça fait « bam » ! Ar­ri­ver au stu­dio, « bam », re­lire son texte, « tac », sen­tir son ventre qui fait « fuiiizzz » quand le gé­né­rique dé­marre et puis, très vite, re­con­naître le dé­li­cieux « tap, tap, tap » de l’adré­na­line qui monte der­rière la nuque. « Il n’y a pas de fi­let, et c’est ça qui est bon. Quand tu réus­sis à re­dres­ser une si­tua­tion, à gé­rer un blanc, c’est jouis­sif », ra­conte-t-il.

Le cou­teau suisse de Ca­nal À 36 ans, l’homme au phy­sique de rug­by­man a dé­jà pas mal rou­lé sa bosse sur la chaîne cryp­tée. Quinze ans qu’il y joue les ani­ma­teurs « cou­teau suisse » – ca­pable de com­men­ter la For­mule 1 et de pré­sen­ter la ma­ti­nale sur i-té­lé. Pur pro­duit de Ca­nal, il y est en­tré à la ving­taine… et ne l’a plus quit­tée. Pour Maxime Saa­da, l’ad­joint de Ro­dolphe Bel­mer, le DG de la chaîne, Thou­roude est même « l’ave­nir de Ca­nal ». Lui don­ner plus de vi­si­bi­li­té a d’ailleurs été l’une des pre­mières dé­ci­sions de Saa­da quand il est ar­ri­vé aux com­mandes, dé­but 2013. C’est lui qui a pré­sen­té Thou­roude à Re­naud Le Van Kim à l’époque où il cher­chait un ani­ma­teur pour « Le Be­fore », sur­nom­mé

Veste Tom­my Hil­fi­ger Jean No­ti­fy Che­mise Ba­li­ba­ris Bas­kets Le Coq Spor­tif

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.