« ME SUIS-JE TROM­PÉ D’ÉPOQUE ? »

Ce mois-ci, cer­tains ont la fat­wa un peu ra­pide quand d’autres res­tent en­gon­cés dans leurs doutes. GQ vous aide à trou­ver l’équi­libre.

GQ (France) - - Lettres -

Cher GQ, cher Gon­zague, Je suis per­sua­dé que les mi­ni-shorts, les dé­bar­deurs et les ber­mu­das ne peuvent pas être por­tés en ville, ou dans un avion, mais uni­que­ment sur la plage. Je pense aus­si que les tongs ne de­vraient pas exis­ter. Ras­su­rez-moi : se­rais-je seul dans mon cas? Me suis-je trom­pé d’époque ? Bien à vous, Jean

Cher Jean, Le ber­mu­da n’a pas à su­bir la même fat­wa que le débardeur ou le mi­ni-short, mal adap­tés à la bien­séance des villes. Idem pour la tong. Le mo­dèle de base, noir à se­melle arc-en-ciel, nous évoque la pos­si­bi­li­té d’un monde où l’on ne se ju­ge­rait plus à la paire de chaus­sures que l’on porte. Pré­pa­rez-vous à son grand re­tour de votre vi­vant. Votre bien dé­voué G.

Cher GQ, Je suis lec­teur de votre ma­ga­zine de­puis main­te­nant quelques an­nées. J’évo­lue dans un mi­lieu pro­fes­sion­nel très for­mel (ca­bi­net d’avo­cats), où je porte quo­ti­dien­ne­ment le cos­tume. Il me faut une ser­viette pour y mettre quelques bri­coles. Le choix de sa cou­leur m’in­ter­pelle. Dois-je l’ac­cor­der avec celle de mes sou­liers ? La prendre noire ? Avec le bleu ma­rine, par exemple, je peux l’as­so­cier plus fa­ci­le­ment à tous mes cos­tumes. Dans l’at­tente de vous lire, veuillez cher GQ, re­ce­voir l’ex­pres­sion de mes sen­ti­ments les meilleurs. Maxime

Cher ami, Syn­chro­ni­ser la cou­leur de ses chaus­sures à celle de son car­table ou de sa cein­ture est une fausse bonne idée. Le cuir noir sym­bo­lise le pou­voir, le bleu ma­rine la sé­duc­tion, le brun l’au­then­ti­ci­té. Ar­rê­tez de tor­tiller et mi­sez gros sur le bleu. Votre bien dé­voué G.

Bon­jour, Les che­mises à col Mao sont-elles tou­jours ten­dance en cet été qui s’an­nonce ra­dieux? George

Cher ami, C’est à coup d’appellations d’ori­gines très contrô­lées (Mao, man­da­rin, of­fi­cier) que les ac­teurs de la fi­lière tex­tile se dis­putent le mar­ché du col for­mel co­ol. À moins qu’il n’ait le charme work­wear d’une tu­nique, on a ten­dance à trou­ver qu’il évoque trop Jack Lang. Votre bien dé­voué G.

Cher Gon­zague, J’ai­me­rais avoir votre avis sur le port d’une mous­tache (à poils blonds), pour un ly­céen qui pa­raît plus âgé. Un lec­teur qui se di­ver­tit en vous li­sant, Ma­rin

Cher Ma­rin, La mous­tache d’un homme a des choses à lui dire. Voyez-la comme un ma­lin gé­nie, plus qu’un signe d’ap­par­te­nance à une aris­to­cra­tie du goût, et tout de­vrait ex­trê­me­ment bien se pas­ser. Votre bien dé­voué G.

Illus­tra­tion : Jean-phi­lippe Del­homme

Se­lon le ga­ba­rit, un ber­mu­da pour­ra évo­quer tan­tôt le pan­ta­court, tan­tôt le boxer de bain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.