Mu­sique De Snoop à ma­don­na, le monde Di­plo

Le grand pu­blic ne connaît pas son nom, mais les ve­dettes de la pop se l’ar­rachent. Com­ment le pro­duc­teur Di­plo s’est-il im­po­sé comme l’un des prin­ci­paux ar­ti­sans du son mon­dia­li­sé à la mode ? Rencontre avec l’homme de l’ombre de Ma­jor La­zer.

GQ (France) - - Sommaire - Par Sa­rah Da­han

PEACE IS THE MIS­SION, Ma­jor La­zer (Be­cause), dis­po­nible

Mon­tagne de muscles, bas de jog­ging et T-shirt ka­ki, Di­plo res­semble à un red­neck ty­pique. Mais mal­gré un look tout droit sor­ti des ma­rais de Flo­ride où il a gran­di, le pro­duc­teur de 36 ans a su échap­per à un des­tin tout tra­cé. « La nuit der­nière, j’ai rê­vé que j’étais dans une mont­gol­fière et que les al­li­ga­tors es­sayaient de s’ac­cro­cher à elle », ré­sume Wes­ley Pentz, son vrai nom. Cette en­fance, mar­quée par la pas­sion des di­no­saures – d’où son sur­nom –, il l’a pas­sée au car­re­four des mu­siques de club nor­da­mé­ri­caines (Mia­mi bass, house de Bal­ti­more, ball­room de New York…) et ca­ri­béennes (rag­ga, reg­gae­ton, so­ca…). De quoi nour­rir sa ver­sion fu­tu­riste et oe­cu­mé­nique du dan­ce­hall ja­maï­cain et dé­fi­nir au pas­sage son propre style, cock­tail im­pro­bable d’éru­di­tion mu­si­cale, de groove ir­ré­sis­ti­ble­ment cha­lou­pé et d’évi­dence pop as­su­mée.

En 2015, Di­plo a pro­duit plu­sieurs titres de l’al­bum de Ma­don­na et sor­ti deux disques, un avec Skrillex, l’autre sous l’alias Ma­jor La­zer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.