Ca­li­for­nie, des hips­ters grand cru

Les Amé­ri­cains les ap­pellent les « Young Wi­ne­ma­kers », des néo-vi­ti­cul­teurs qui re­tournent à la terre pour pro­duire des vins na­tu­rels et bran­chés. Ces pros du mar­ke­ting et du gra­phisme sur éti­quette, dé­bar­qués de San Fran­cis­co ou New York, s’af­fran­chis­sen

GQ (France) - - Sommaire - claire tou­zard Brian L. Frank

En de­hors des do­maines de la Napa Val­ley, des néo­vi­gne­rons s’af­fran­chissent des codes pour pro­duire des vins na­tu­rels. Dé­jà sur les meilleures tables!

des vins amé­ri­cains, on connaît sur­tout la Napa Val­ley, Dis­ney­land de l’or rouge en­va­hi par les tou­ristes. Mais une nou­velle fa­mille de vi­gne­rons a dé­ci­dé d’en­trer en ré­vo­lu­tion. Leur ma­ni­feste ? Re­dé­cou­vrir le ter­roir. S’ar­rê­ter sur la qua­li­té de son sol : de­ve­nir des géo­graphes, là où les aî­nés ont im­plan­té des in­dus­tries dé­men­tielles. Si en France le mou­ve­ment des vins dits na­tu­rels est bien im­plan­té, et que nous nous pla­çons en deuxième po­si­tion des sur­faces « AB » d’eu­rope, pour les Amé­ri­cains, la dé­marche est sin­gu­lière. Elle bou­le­verse une culture du ren­de­ment, de la mal­bouffe et de l’ex­cès. Mais sur­tout, elle pro­duit des vins in­soup­çon­nés. Car ces nou­veaux vi­ti­cul­teurs ont leur propre style. Plus libres, avec une di­men­sion mar­ke­ting très as­su­mée, ils ébou­riffent la fa­çon même de pen­ser le vin, le trans­for­mant en breu­vage rock’n’roll et ex­pé­ri­men­tal qui risque de trus­ter les tables du monde en­tier ces pro­chaines dé­cen­nies.

L’autre route des vins Du nord de San Fran­cis­co à San­ta Bar­ba­ra, sans pas­ser par les grands do­maines de la Napa Val­ley.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.