... ET LES ES­POIRS

Ils ont re­çu le ta­lent (et un nom) en hé­ri­tage. Ce sont, sauf ac­ci­dent, les fu­turs grands cham­pions de la F1.

GQ (France) - - Mouteurs -

NI­CO ROS­BERG Le pou­lain 29 ANS. Cham­pion en GP2 series en 2005, vice-cham­pion du monde de F1 en 2014. Signe par­ti­cu­lier : ac­tuel­le­ment l’un des meilleurs pi­lotes du monde. Toute sa car­rière a été or­ches­trée par son père, cham­pion du monde 1982, qui crée même des écu­ries pour le faire cou­rir.

CARLOS SAINZ JR Le sub­sti­tut 20 ANS. Cham­pion du monde For­mule Re­nault 3.5 en 2014, membre de la Red Bull Ju­nior Team de­puis 2010, en F1 chez To­ro Ros­so de­puis 2015. Signe par­ti­cu­lier : Ju­nior réa­lise le rêve de son père, qui s’est mis au ral­lye (cham­pion du monde 1990 et 1992) faute de moyens pour cou­rir sur cir­cuit.

MAX VERS­TAP­PEN Le chal­len­ger 17 ANS. Dé­bute le kar­ting à 4 ans, vice-cham­pion d’eu­rope 2010, in­tègre la Red Bull Ju­nior Team en 2014, roule en F1 (écu­rie To­ro Ros­so) de­puis 2015. Signe par­ti­cu­lier : de­puis la fin de sa car­rière, Jos, son père, se consacre corps et âme à celle de son fils en tant qu’agent, ma­na­ger et même mé­ca­ni­cien.

KE­VIN MA­GNUS­SEN La dou­blure 22 ANS. Cham­pion de kar­ting en 2008, cham­pion de For­mule Ford en 2008, pi­lote de F1 de­puis 2014 avec un po­dium (Grand Prix d’aus­tra­lie). Signe par­ti­cu­lier : en tant que pi­lote d’es­sai Mcla­ren, il a rem­pla­cé Fer­nan­do Alon­so in­dis­po­sé pour le pre­mier Grand Prix de 2015.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.