« QUELLE EST LA BASKET UL­TIME ? » ÉCRI­VEZ NOUS !

Por­ter une épingle à cra­vate (ou non), sto­cker ses bou­tons de re­change (ou pas), choi­sir une paire de bas­kets… Gon­zague vous montre la voie pour de­ve­nir un ci­ta­din mo­dèle. GQ sur les ré­seaux so­ciaux cour­rier­des­lec­teursgq@conde­nast.fr

GQ (France) - - Lettres -

Cher Gon­zague bien-ai­mé, Que faire de ces bou­tons de re­change qui se trouvent en bas de ma belle che­mise ? À bien­tôt, Steeve

Cher ami, Ima­gi­nez qu’en pleine jungle tro­pi­cale comme au beau mi­lieu d’une confé­rence, vous soyez ame­né à en perdre un. Ha­sard ma­lé­fique, plu­tôt que l’un des quatre aux manches ou l’un des deux au col (amé­ri­cain) ou poches poi­trine, il s’agit de l’un des sept qui donnent sa fonc­tion prin­ci­pale à la bou­ton­nière. En ce jour de mal­chance, vous se­rez heu­reux d’avoir dé­fi­ni­ti­ve­ment chas­sé de votre es­prit la fausse bonne idée de sto­cker tous les bou­tons de re­change de vos vê­te­ments dans une boîte dé­diée, au fond d’un ti­roir d’une com­mode en kit. Votre bien dé­voué, G et de s’ex­traire du plan­cher des vaches. Son éclat, sa pa­tine, sa vé­tus­té en disent long sur vous, votre style de vie, vos ori­gines, vos in­ten­tions. Dans le cas pré­sent, et si l’on file la mé­ta­phore, vous êtes à la re­cherche d’une spor­tive qui vous permeže à la fois d’être re­mar­qué au feu rouge et d’al­ler faire vos courses sans être en­qui­qui­né. Soit un mo­dèle consen­suel et par­fai­te­ment in­té­gré dans son époque. Pour se mežre à l’heure of­fi­cielle du passe­par­tout, il vous fau­dra por­ter des ten­nis blanches en cuir. Elles font par­tie des in­tem­po­rels de la garde­robe du ci­ta­din mo­dèle. Leur ex­ploi­ta­tion par l’in­dus­trie leur a re­ti­ré de leur charme. Mais qui cherche la po­ly­va­lence tombe inexo­ra­ble­ment dans le ba­sique. Votre bien dé­voué, G.

Cher GQ, Étant lec­teur de votre ma­ga­zine de­puis quelques mois et ado­rant les cos­tumes, je me suis de­man­dé pour quelles oc­ca­sions une pince à cra­vate, des bou­tons de mancheže ou autres ac­ces­soires étaient adé­quats ? Et com­ment les choi­sir ? Dans l’ažente de vos conseils, Maxime

Cher ami, La pince à cra­vate est dé­diée aux gar­çons de ca­fé fran­çais ain­si qu’aux po­li­ciers amé­ri­cains et pro­fes­sions af­fi­liées (com­mer­ciaux vo­races, fi­nan­ciers fous). Les bou­tons de mancheže n’ont au­cune uti­li­sa­tion res­tric­tive. Choi­sis­sez les plus simples. Ronds pour la poé­sie, rec­tan­gu­laires pour le pou­voir. Votre bien dé­voué, G.

Pour être bien dans ses bas­kets, op­tez pour un mo­dèle pas­se­par­tout. L’heure est à la ten­nis blanche en cuir, donc ou­bliez vos snea­kers noires.

L’équipe mode de GQ, dans les star­ting­blocks pour dis­pen­ser ses conseils de style.

Xa­vier Ro­ma­tet (Con­dé Nast), Thier­ry Sfez et le ré­dac­teur en chef de GQ, Em­ma­nuel Pon­cet.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.