UN RÉA­LI­SA­TEUR RA­DI­CAL + + +

GQ (France) - - Coulisses -

En quinze ans, Gas­par Noé a peu tour­né – mais ça fait tou­jours fait mal. LE WHITE TRASH SEUL CONTRE TOUS LE À L’EN­VERS IR­RÉ­VER­SIBLE LE TRIP­PÉ EN­TER THE VOID

Dès son pre­mier long, qua­si­ment au­to-fi­nan­cé, Gas­par Noé s’im­pose comme le chantre d’une es­thé­tique-choc en plon­geant dans le cer­veau et le quo­ti­dien sor­dide d’un bou­cher sor­ti de taule aux idées noires et puantes. Cer­tains crient au gé­nie, d’autres au scan­dale. Mo­ni­ca Bel­luc­ci vio­lée. Un ré­cit à l’en­vers. Avec Ir­ré­ver­sible, Gas­par Noé dé­chaîne les pas­sions. Cer­tains spec­ta­teurs ne ver­ront même pas la scène du viol, quit­tant la salle dès la longue ou­ver­ture qui montre Vincent Cas­sel ex­plo­sant un crâne à coups d’ex­tinc­teur. Drogues, sexe, pros­ti­tu­tion, meurtres… Tous les vices de la ci­té mo­derne (ici, To­kyo) sont réunis dans un long clip hal­lu­ci­né mis en mu­sique par Tho­mas Ban­gal­ter. Pré­sen­té en com­pé­ti­tion à Cannes, le film di­vise la Croi­sette, fait un four en salle et de­vient culte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.