7 LE BARBE UE QUI VIENT DE LOIN LA RE­CETTE

LE CO­CHON DE LAIT

GQ (France) - - Dossier -

Cet ap­pa­reil de cuis­son qui fait fu­reur aus­si bien au­près des chefs que des ama­teurs de bar­be­cue est ins­pi­ré d’un ré­ci­pient en ar­gile tra­di­tion­nel ja­po­nais, le « ka­ma­do », vieux de plus de 3000 ans. Dé­cou­vert par des mi­li­taires amé­ri­cains qui dé­ci­dèrent de le rap­por­ter dans leurs ba­gages, il de­vient le Big Green Egg aux États­unis dans les an­nées 1970. Au­jourd’hui, le mo­dèle est fa­bri­qué à par­tir d’une cé­ra­mique ré­vo­lu­tion­naire dé­ve­lop­pée par la Na­sa. En com­bi­nant le prin­cipe d’un ré­ci­pient ovoï­dal fer­mé avec les pro­prié­tés de la cé­ra­mique, le Big Green Egg per­met une cuis­son ho­mo­gène, mais aus­si de ré­sis­ter à des tem­pé­ra­tures su­pé­rieures à 1100 °C et de gé­rer les cuis­sons les plus basses, ajus­tables au de­gré près. Son po­ten­tiel est im­mense. À par­tir de 699 € le pe­tit mo­dèle, big­gree­negg.eu/fr

Ti­tane, cé­ra­mique, car­bone, aciers mul­tiples, l’horlogerie n’a pas son pa­reil pour s’in­ven­ter des nou­veaux ma­té­riaux. Mais ici, c’est le plus vieux des al­liages qui a été choi­si : il re­monte à 4 000 ans ! Connu pour les re­flets verts de son oxy­da­tion, le bronze de ce­e Pa­ne­rai, dif­fu­sée en série li­mi­tée en 2003, af­fole les col­lec­tion­neurs. Plus elle est oxy­dée, plus elle est dé­si­rable. À tel point que cer­tains pe­tits ma­lins au­raient lais­sé bai­gner leur mo­dèle dans des seaux de plage, pour ac­cé­lé­rer le pro­ces­sus. • Dia­mètre : 47 mm • Étan­chéi­té : 300 m • Prix neuf : 7 300 €

Oui, Jé­rôme. C’est lui, il a cou­pé du pe­tit bois à la hache pour pré­pa­rer le bar­be­cue avant « que tu danses avec lui ».

LA HA­CHETTE MUL­TI­FONC­TION Env. 75 €, zip­po.com LA TROUSSE À OU­TILS Trousse Ate­lier Au­guste avec Dau­phine-la­marck, 150 €

Bien scot­ché sur votre chaise longue, vous ne ris­quez pas le coup de soleil grâce à ce­e crème SPF50 spé­cia­le­ment pen­sée pour les peaux claires et sen­sibles. Et même si elle est cos­taude, elle ne laisse pas de film blanc sur la peau. Exit le look de tou­ri

Parce que la crème après-soleil colle, voi­ci une ver­sion à ap­pli­quer et à rin­cer sous la douche. Ce lait hy­drate et apaise la peau après l’ex­po­si­tion et as­sure un bron­zage écla­tant jus­qu’à quinze jours après vos va­cances. Tan M Maxi­mi­zer axi­mi­zer Pro­lon­ga

Su­per soin so­laire vi­sage SPF15 de Sis­ley, 143 €

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.