L’HOMME DE L’APNÉE 89 M

Mor­gan Bourc’his, cham­pion du monde d’apnée, re­met son titre en jeu à Chypre le 11 sep­tembre. GQ a plon­gé en mer Rouge avec le lea­der de la dis­ci­pline la plus res­pec­tée du mi­lieu sub­aqua­tique.

GQ (France) - - Buzz -

Les yeux fer­més der­rière ses lu­nettes de pis­cine, Mor­gan Bourc’his, 37 ans, em­pri­sonne un maxi­mum d’air dans ses pou­mons, se tourne vers l’océan et plonge dans le grand bleu. Il ré­ap­pa­raî­tra à la sur­face 3 minutes et 15 se­condes plus tard, après avoir flir­té avec les 80 mètres de fond. Cham­pion du monde d’apnée en poids constant sans palmes, sans ma­té­riel ni as­sis­tance, frange la plus pure et la plus noble des plon­gées de l’ex­trême, le Fran­çais re­met­tra en jeu son titre ga­gné en 2013 à Ka­la­ma­ta (Grèce) à par­tir du 11 sep­tembre pro­chain, à Li­mas­sol (Chypre). « On n’an­nonce pas une ten­ta­tive de re­cord au ha­sard, à la can­to­nade, la veille de l’épreuve. On maî­trise une pro­fon­deur avant d’al­ler plus loin. Et chaque mètre ga­gné ré­sulte d’un long tra­vail », ex­plique au sec ce­lui qui peut em­ma­ga­si­ner jus­qu’à 10 litres d’air dans ses pou­mons, soit deux fois plus qu’un être hu­main lamb­da. « Tout ne se joue pas sur la ca­pa­ci­té à sto­cker l’air, notre car­bu­rant, ou sur le fait de sa­voir com­pen­ser la pres­sion sur les tym­pans. Au-de­là de la tech­nique, une des­cente se passe sur­tout dans la tête. Mon se­cret ? Ou­blier l’ob­jec­tif. Le pire en­ne­mi du plon­geur, c’est lui-même. La plon­gée doit être ins­tinc­tive : si on vise ab­so­lu­ment un cap sans s’écou­ter, on s’en­gage mal. »

« Une des­cente se passe sur­tout dans la tête. Mon se­cret ? Ou­blier

l’ob­jec­tif. »

Apnéiste com­plet, Mor­gan Bourc’his est spé­cia­liste des dis­ci­plines sans palmes ni as­sis­tance. Né en 1978, cet an­cien na­geur a com­men­cé l’apnée tard, à 21 ans. Il a de­puis mul­ti­plié les re­cords de France et d’eu­rope et a été sacré cham­pion du monde en 20

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.