1989 CHOU­CHOU DE CANNES

GQ (France) - - Buzz -

« So­der­bergh m’a choi­si parce que j’ai été le plus en­thou­siaste des ac­teurs aux­quels il avait en­voyé le script. On a pré­sen­té le film à Cannes après avoir été pri­més à Sundance. J’étais sur­tout ex­ci­té par la pers­pec­tive d’un voyage gra­tuit en France pour man­ger de la bouilla­baisse. On est vite re­par­tis aux ÉtatsU­nis, il n’y avait pas de bud­get pour res­ter plus long­temps. Puis, on nous a de­man­dé de re­ve­nir en ca­tas­trophe… Ste­ven de­vait re­ce­voir la Palme et moi, le Prix d’in­ter­pré­ta­tion. Il est quelque part au fond d’un pla­card.»

Sexe, men­songes et vi­déo, de Ste­ven So­der­bergh

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.