L’HOMME DI­GI­TAL MOU­LOUD ACHOUR

GQ (France) - - L’édito -

« Clique », son émis­sion sur le net,

a créé le buzz : hip-hop, culture geek et quelques jo­lis coups avec Ka­nye West ou le rap­peur La­crim. Un suc­cès qui lui ouvre à nou­veau les portes du « Grand Jour­nal ».

dit Ice Cube. Sco­la­ri­sé dans un ly­cée blanc, Cube oc­cupe ses tra­jets d’au­to­bus en cou­vrant ses ca­hiers de chan­sons or­du­rières. Fan ab­so­lu de l’hu­mo­riste afro-amé­ri­cain Richard Pryor, il se pro­duit en live avec Dre dans un « rol­ler dis­co » de Comp­ton. Leur hit ? « My Pe­nis », sub­tile re­prise du tube « My Adi­das » de RUN-DMC. Près des pla­tines de Dre, un jeune homme à cas­quette Rai­ders et « coach ja­cket » en ny­lon fait le pied de grue soir après soir. Du haut de son mètre soixante-cinq, Eric Wright a l’air d’un en­fant et sa voix na­sillarde n’ar­range rien. Ce­lui qui se fait ap­pe­ler Ea­zy-e se ré­vèle pour­tant un dea­ler confir­mé qui a mon­té un stu­dio d’en­re­gis­tre­ment dans le ga­rage de sa mère et veut ré­in­ves­tir son ar­gent dans la créa­tion d’un la­bel, qu’il bap­tise Ruth­less (« Sans pi­tié »). Pour pro­duire ses ar­tistes, il veut Dr Dre, et per­sonne d’autre. Il lui fau­dra at­tendre que le DJ se re­trouve in­car­cé­ré après un PV im­payé de trop pour conclure le deal. Ea­zy-e règle la cau­tion. Le duo prend sa pre­mière gifle lorsque le seul et unique groupe du la­bel, HBO, dé­cide de les plan­ter. Il re­fuse ca­té­go­ri­que­ment d’en­re­gis­trer le mor­ceau « Boyz N The Hood », chronique d’un gang­ster au vo­lant de sa Che­vro­let Im­pa­la 1964 écrite par Ice Cube. C’est Ea­zy-e qui, pour ne pas perdre la lo­ca­tion pré­payée du stu­dio, l’in­ter­prète (neuf heures sont né­ces­saires). Les Nig­gaz Wit At­ti­tudes sont nés, re­joints par DJ Yel­la (ex-world Class Wre­ckin’ Cru) et MC Ren. Il leur faut dé­sor­mais un très bon ma­na­ger. Jer­ry Hel­ler a coa­ché Otis Redding, El­ton John, Van Mor­ri­son et Mar­vin Gaye entre 1965 et 1975. La lé­gende ra­conte qu’ea­zy-e au­rait payé un in­ter­mé­diaire 750 dol­lars (en pe­tites cou­pures

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.