UN COUP D’OEIL DANS LE RÉ­TRO ? FER­RA­RI

Vé­ri­table Fa­shion Week de l’au­to­mo­bile, le Sa­lon de Franc­fort donne la ten­dance de la sai­son. Cette an­née, on ré­in­ter­prète les clas­siques.

GQ (France) - - Lettres -

La nou­veau­té : Fer­ra­ri 488 Spi­der. La nou­velle « pe­tite » Fer­ra­ri ne re­prend pas l’ap­pel­la­tion GTS – comme la 308 de Ma­gnum – mais en conserve tout l’es­prit hé­do­niste. Cette spor­tive au toit ré­trac­table en 14 se­condes per­met de pro­fi­ter de la so­no­ri­té par­ti­cu­liè­re­ment tra­vaillée du nou­veau mo­teur V8 de 3,9 litres de cy­lin­drée pour 670 ch qui donne sa pleine me­sure à 8 000 tours/mi­nute, lui per­met­tant d’abattre le 0 à 200 km/h en 8,7 pe­tites se­condes ! Et s’il pleut ? Une astuce per­met de pro­fi­ter de la mé­lo­die du mo­teur même avec le toit fer­mé : il suf­fit de des­cendre le pare-vent si­tué entre les deux sièges. Tou­te­fois, s’il y a bien une chose qui ne des­cend pas chez Fer­ra­ri, c’est le prix : ce der­nier n’est pas en­core an­non­cé mais vous pou­vez d’ores et dé­jà pen­ser aux 8 000 € de ma­lus.

Pré­sen­tée à Franc­fort deux ans après la GTB, cette pe­tite Fer­ra­ri « d’en­trée de gamme » a sur­tout fait par­ler d’elle grâce à la té­lé­vi­sion. Elle était en ef­fet la dé­li­cieuse « voi­ture de fonc­tion » du dé­tec­tive Ma­gnum entre 1980 et 1988. Elle est de­ve­nue un best-sel­ler avec 13800 exem­plaires construits jus­qu’en 1985. Mal­gré des sou­cis de fia­bi­li­té et la puis­sance mo­deste de son V8 (255 ch), elle a ini­tié une forme de « dé­mo­cra­ti­sa­tion » des Fer­ra­ri.

L’ÉTER­NEL HÉ­DO­NISME

2015 1977

230 000 € 30 000 €, V8, 3 L, 255 ch

SA­LON DE L’AU­TO­MO­BILE DE FRANC­FORT 2015, du 17 au 27 sep­tembre, iaa.de La 458 Spi­der, une ré­in­ter­pré­ta­tion réus­sie de la 308 GT de Ma­gnum de 1980.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.