LA TECH­NO RE­TROUVE LE MO­JO

Exit le rock, avec le retour en vogue des an­nées 1990, la tech­no opère un come-back fra­cas­sant et ses an­ciennes têtes d’af­fiches re­naissent de leurs cendres à grands coups de BPM. Re­vue de troupes.

GQ (France) - - Lettres -

THE PRO­DI­GY

Look punk et sons dis­tor­dus, The Pro­di­gy ont sor­ti en 1997 The Fat of the Land, nu­mé­ro 1 aux États-unis et en Grande-bre­tagne. Le clip de « Smack my Bitch Up » a pro­vo­qué la po­lé­mique (son pro­ta­go­niste boit, se bat, vo­mit… et se ré­vèle être une femme) avant d’être ré­com­pen­sé par deux MTV Video Mu­sic Awards.

Le retour In­oxy­dables, ils ont sor­ti cette an­née The Day is my Ene­my, un sixième al­bum mus­clé où l’on re­trouve Slea­ford Mods, la nou­velle sen­sa­tion punk made in UK.

THE CHE­MI­CAL BRO­THERS

Tom Row­lands et Ed­si­mons ont po­pu­la­ri­sé au mi­lieu des an­nées 1990 le big beat (mé­lange de boucles tech­no et de sons rock) sous le nom de The Che­mi­cal Bro­thers, créant des re­frains ta­pa­geurs (« Block Rockin’ Beats », « Gal­va­nize »…) illus­trés par des clips culte si­gnés Michel Gon­dry ou Spike Jonze (on se sou­vient de Sofia Cop­po­la en gym­naste pour « Elek­tro­bank »).

Le retour Le duo de Man­ches­ter re­vient avec un hui­tième al­bum stu­dio, Born in the Echoes, por­té par des fea­tu­rings de Beck, Q-tip ou St. Vincent. Élec­tro chic !

(Pias)

2015 : la chi­mie des Che­mi­cal Bro­thers opère en­core.

Les ra­vers an­glais de Pro­di­gy sont de retour.

THE CHE­MI­CAL BRO­THERS, Born in the Echoes (Vir­gin/emi)

THE PRO­DI­GY,

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.