LE CI­NÉASTE ET ÉCRI­VAIN PHI­LIPPE GUILLARD

CULTE Sans s’éloi­gner to­ta­le­ment du rug­by, ces cinq an­ciennes gloires ont prou­vé qu’il y avait une vie ailleurs que sur un banc de touche ou un pla­teau de té­lé après la (pe­tite) mort.

GQ (France) - - Rugby Club - Par Mathieu Le Maux

Trois-quarts aile gauche du Ra­cing et membre émi­nent de la bande du show­bizz, « la Guille » par­ti­cipe à la créa­tion d’eden Park avant de bi­fur­quer vers l’écri­ture (Grand Prix de la lit­té­ra­ture spor­tive 1991 pour ses Pe­tits Bruits de cou­loir), la té­lé­vi­sion (des sketchs cultes à la mi-temps des matchs, sur Canal+) et le ci­né­ma. En 2011, Le Fils à Jo, une co­mé­die « rug­by ter­roir », sé­duit 1 219 000 spec­ta­teurs. Mal­gré un cas­ting ban­kable (Kad Me­rad, Be­noît Ma­gi­mel), On vou­lait tout cas­ser, en 2015, est un four (moins de 200 000 en­trées). Mais, au fi­nal, la plus belle chose que l’on doit à Phi­lippe Guillard reste cette phrase for­mi­dable : « La troi­sième mi-temps est au rug­by ce que la balle est ovale. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.