N 3 Faut-il se mé­fier des ama­teurs de bou­gies par­fu­mées ? N 5 Peut-on por­ter les armes d'un groupe que l'on n'a ja­mais écou­té ?

Oui, car jus­qu’à preuve du contraire, ils n’ont au­cun sens des prio­ri­tés. Nous avons plus de sym­pa­thie pour les fans de can­dé­labres.

GQ (France) - - Style Academie -

SI LA 4G nous a per­mis d’étendre le ver­nis de nos connais­sances, nous re­ven­di­quons le droit in­al­té­rable de la mé­con­nais­sance par­tielle en en­ri­chis­sant notre style grâce aux cou­leurs de mu­si­ciens, jeux vi­déo, héros de sé­ries ou équipes de basket dont nous ne connais­sons ap­proxi­ma­ti­ve­ment rien. Au­tre­ment quoi ? Al­lons en pri­son. Ne fran­chis­sons pas la case dé­part. Ne tou­chons pas 20 000 francs. Car compte te­nu du clas­se­ment des per­son­na­li­tés pré­fé­rées des Fran­çais, des cen­taines de mil­liers d’hommes se­raient condam­nés à por­ter des sweats à ca­puche Jean-jacques Gold­man (en pole po­si­tion de­puis cinq an­nées). In­con­di­tion­nels de Star Wars, Game of Th­rones, Maître Gims ou Can­dy Crush, lais­sez-vous at­ti­rer par des vê­te­ments dont le gra­phisme re­flète l’ex­trême op­po­sé de vos goûts per­son­nels.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.