So­fia Bou­tel­la, de Châ­te­let à Hol­ly­wood

BELLE DU JOUR Des rues de Pa­ris où elle break­dan­sait au der­nier Star Trek pour le­quel elle a ap­pris le bo-jut­su, un art mar­tial ja­po­nais, l’ex-dan­seuse de Ma­don­na a fait de son corps une arme re­dou­table. Par­cours d’une com­bat­tante. Par Ca­ro­line Veu­nac

GQ (France) - - Intelligence -

« ON PEUT SE TU­TOYER ? » So­fia Bou­tel­la, 34 ans, a beau être à l’af­fiche du plus gros block­bus­ter de l’été, elle ne donne pas dans la star at­ti­tude. Vê­tue de noir, à l’ex­cep­tion des chaus­sons en éponge de l’hô­tel, la nou­velle re­crue de la fran­chise Star Trek a même en­core un trait de ti­mi­di­té dans la voix. Nous nous at­ten­dions à une ath­lète qui en im­pose. Elle est toute me­nue, lo­vée au fond du ca­na­pé. Aus­si douce que les images nous avons d’elle sont ex­plo­sives. Reine du hip-hop pour Nike de 2006, tueuse dou­ble­ment am­pu­tée dans King­sman… Dan­seuse pas­sée au ci­né­ma, So­fia Bou­tel­la est une ac­trice spor­tive. Dans Star Trek Beyond (Sans li­mites en VF), elle est mé­con­nais­sable dans la peau de Jay­lah, une alien dure à la ba­garre, ar­mée d’un stick de bam­bou. « J’ai ap­pris le bo-jut­su (un

Je me suis en­traî­née pen­dant deux mois avant le tour­nage. Et chaque jour, c’était quatre heures de ma­quillage. Mais j’ai l’ha­bi­tude. » Née dans une fa­mille d’ar­tistes, elle a com­men­cé la danse clas­sique à 5 ans. À 22, elle fait la tour­née mon­diale de Ma­don­na. Entre-temps, elle au­ra rem­por­té des mé­dailles de gym­nas­tique ryth­mique, écu­mé Châ­te­let-les Halles avec le groupe de hip-hop Va­ga­bond Crew, joué dans un épi­sode des Cor­dier, Juge et Flic, et tour­né son pre­mier film avec la cho­ré­graphe es­pa­gnole Blan­ca Li. Pas le genre à re­cu­ler de­vant l’ef­fort. La Fran­co-al­gé­rienne, re­lo­ca­li­sée à Los An­geles de­puis dix ans avec « l’ac­ting » en tête, est bien ar­mée pour sur­vivre dans la grosse ma­chi­ne­rie hol­ly­woo­dienne. « Ma­don­na m’a ap­pris la dis­ci­pline. Ses tour­nées, c’est au moins aus­si gi­gan­tesque qu’un block­bus­ter ! » Bonne élève, So­fia est aus­si bonne co­pine, un atout pour in­té­grer le cas­ting his­to­rique de Star Trek. « On l’a adop­tée ins­tan­ta­né­ment parce qu’on a sen­ti qu’elle avait en­vie de faire par­tie du gang », confie Si­mon Pegg, fi­gure de proue d’un cas­ting vi­si­ble­ment très ami avec elle. L’in­ter­prète de Scot­ty, pro­mu scé­na­riste de ce nou­veau vo­let, ne ta­rit pas d’éloges sur le ta­lent de la pe­tite nou­velle « une fille brillante », se­lon lui.

SO­FIA, ELLE, VOIT EN­CORE SA CAR­RIÈRE comme un work in pro­gress. Même si elle a to­ta­le­ment ar­rê­té la danse – sa der­nière pres­ta­tion re­monte au Su­per Bowl 2012 avec Ma­don­na – elle af­firme : « En tant qu’ac­trice, j’uti­lise tout ce que j’ai ap­pris comme dan­seuse. Je cherche la phy­si­ca­li­té des per­son­nages. Mais j’ai aus­si en­vie de me lan­cer dans des rôles qui ne re­posent pas que sur ça. » At­ten­dus dans les pro­chains mois, le th­riller d’es­pion­nage The Col­dest Ci­ty, avec Charlize Theron, et le film d’aven­tures The Mum­my, avec Tom Cruise, pour­raient lui don­ner l’oc­ca­sion d’étendre sa pa­lette, tout en ren­for­çant ses po­si­tions à Hol­ly­wood. Née à Al­ger, ado à Pa­ris, Ca­li­for­nienne d’adop­tion, en tour­nage six mois de l’an­née, So­fia Bou­tel­la est chez elle par­tout. « Je ne sais pas où est ma mai­son. Ça tombe bien, parce qu’à chaque fois, que je reste quelque part trop long­temps je com­mence à dé­pri­mer. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.