Au­tant en em­porte le vo­lant

CHAN­GE­MENT DE DI­REC­TION Les concept-cars Re­nault, Volks­wa­gen ou BMW pré­fi­gurent la voi­ture au­to­nome et la dis­pa­ri­tion pro­gram­mée du vo­lant. Un vrai tour­nant dans l’his­toire de l’au­to­mo­bile ?

GQ (France) - - La Une -

« KITT, PRENDS LES COM­MANDES ! » Dans la sé­rie K2000 (1982-86), cette phrase de Da­vid Has­sel­hoff en­clen­chait le mode au­to­nome de sa Pon­tiac Tran­sam. Elle pour­rait ré­su­mer la prin­ci­pale in­fo du der­nier Mon­dial de l’au­to­mo­bile de Pa­ris : la dis­pa­ri­tion pro­gram­mée du vo­lant. Nous l’avons consta­té sur dif­fé­rents concept-cars. Le cou­pé Tre­zor de Re­nault, par exemple, dont l’étrange vo­lant ovale s’étire de gauche à droite pour per­mettre au conduc­teur de vi­sion­ner un film au tra­vers lorsque sa voi­ture roule en mode au­to­nome. « Nos clients ont en­vie de conduire mais pré­fèrent faire autre chose sur les tron­çons d’au­to­route mo­no­tones », ex­plique à GQ le de­si­gner en chef Lau­rens van den Acker. Dans ce cas, l’élé­gante GT élec­trique se trans­forme en « dé­pla­çoir » au­to­ma­tique, sorte d’as­cen­seur ho­ri­zon­tal. Même phi­lo­so­phie chez Volks­wa­gen avec le concept I.D. dont la ver­sion de sé­rie est pré­vue pour 2020 au prix d’une Golf. « Ce vé­hi­cule élec­trique à pi­lo­tage au­to­ma­tique est aus­si ré­vo­lu­tion­naire que la Coc­ci­nelle », af­firme le construc­teur. Lorsque le conduc­teur ef­fleure le sigle VW du vo­lant, ce­lui-ci s’in­cruste dans le ta­bleau de bord. Le conduc­teur pour­ra alors dé­plier son jour­nal dans toute sa lar­geur – si les jour­naux à dé­plier existent en­core – ou com­men­cer à as­sem­bler un meuble Ikea avant d’ar­ri­ver chez lui. Ain­si, après le concept de BMW Vi­sion Next 100 pré­sen­té en mars 2016, qui se pi­lote avec deux joys­ticks es­ca­mo­tables dès l’en­clen­che­ment du mode au­to­nome, il semble que les construc­teurs re­noncent peu à peu au vo­lant. Bien qu’ils pré­tendent tous qu’« il res­te­ra de l’émo­tion », comme l’af­firme à GQ Ka­rim Ha­bib, le chef du de­si­gn BMW. L’aban­don du vo­lant di­rec­tion­nel pré­sage des mêmes ef­fets sur l’au­to­mo­bile que le té­lé­char­ge­ment pour la mu­sique ou Uber pour les taxis : la conduite au­to­nome va im­po­ser un chan­ge­ment dans l’usage de la voi­ture sans for­cé­ment la tuer. Tout comme les mé­lo­manes se ruent sur les vi­nyles, on re­con­naî­tra dans le fu­tur les ama­teurs de conduite à leur vé­hi­cule équi­pé d’un vo­lant. Ce se­ra ça « un hé­ros des temps mo­dernes », comme Da­vid Has­sel­hoff dans

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.