RE­TOUR À PAN­SEA BEACH

Sur la plage du Su­rin, le voya­geur se re­mé­more le Phu­ket gla­mou­reux d’au­tre­fois.

GQ (France) - - Trip - pa r ÉRIC DAHAN LA BIO. Jour­na­liste, pho­to­graphe, réa­li­sa­teur, il a fil­mé des lé­gendes du rock (Bo­wie, Lou Reed), du ci­né­ma indépendant (Paul Mor­ris­sey, Lar­ry Clark) ou de la lit­té­ra­ture (Tom Wolfe). Il a aus­si te­nu la ru­brique culte « Nuits Blanches » d

Comme chaque ma­tin, l’eur­asienne des­cend le grand es­ca­lier condui­sant à la pis­cine hexa­go­nale, l’air in­dif­fé­rent, tan­dis que les Ja­po­nais et leur pe­tite fille, si élé­gants qu’on les croi­rait échap­pés d’un film d’ozu, achèvent de gri­gno­ter leur pe­tit- dé­jeu­ner au Lom­ta­lay. À la table voi­sine, le couple gay de Dal­las re­prend sa dis­cus­sion de la veille sur les mé­rites com­pa­rés des pro­bio­tiques et de l’hyp­nose. Et ce­lui qui res­semble à un Rock Hud­son en­ro­bé lâche au ca­det, so­sie du ma­ri d’el­ton John : « It could have rui­ned the whole wee­kend ! », sans que je par­vienne à iden­ti­fier de quoi il est ques­tion. N’étaient ses ra­vis­sants cot­tages en bois gris li­se­ré de blanc, évo­quant un frag­ment des Hamp­tons ca­ta­pul­té en Thaï­lande, le Su­rin pour­rait être une pen­sion bour­geoise eu­ro­péenne dans un ro­man de Tho­mas Mann. J’ai d’ailleurs à peine fait ce constat que la blonde de Ge­nève hèle un ado­les­cent : « Co­ren­tin, il faut me dire si tu veux faire l’ex­cur­sion avec nous », avant de se tour­ner vers moi : « Il est fils unique, il me rend folle par­fois. Mais c’est de ma faute, je l’ai trop gâ­té. » Quand je res­sors en maillot de ma vil­la, le so­leil lèche dé­jà le sable. Tout est lim­pide, azu­ré, et la mer d’an­da­man semble s’étendre à l’in­fi­ni. Est-ce la beau­té pa­ra­di­siaque de Pan­sea Beach qui me fait re­ve­nir ici ou plu­tôt l’idée du paradis : le temps per­du, ce­lui que l’on ne re­trou­ve­ra ja­mais ? Re­te­nue à New York par une plai­doi­rie, Ve­ra a in­sis­té : « N’an­nule pas Phu­ket, je sais que tu adores na­ger, je te re­join­drai à Bang­kok. »

JE DÉ­RIVE DANS LES VAGUES de­puis une heure quand me par­vient un dia­logue, ponc­tué à in­ter­valles ré­gu­liers du mot « like », qu’on ju­re­rait écrit par Bret Eas­ton El­lis. Un gar­çon de­mande si l’ip­hone 7 est « vrai­ment étanche » et un autre lui ré­pond : « À mon avis, genre,

Chaque mois, notre dan­dy chro­ni­queur tra­verse les uni­vers feu­trés des hô­tels, clubs et spas les plus ex­clu­sifs de la pla­nète. Plus loin, plus haut que George Cloo­ney dans « In the Air » .

pas dans l’eau sa­lée. » Puis une fille an­nonce, tout de go, qu’elle hait San Fran­cis­co : « Bur­ning Man, genre, tous ces gens dé­fon­cés, vrai­ment, non mer­ci. »

EN OU­VRANT LES YEUX, je réa­lise que le cou­rant m’a en­traî­né dans les eaux ter­ri­to­riales de l’aman­pu­ri où, de Mick Jag­ger à Leo­nar­do Di­ca­prio, tout le monde pas­sait dans les an­nées 1990. Le Ser­pent avait 20 ans, il s’ini­tiait à la boxe thaï en fan­tas­mant sur Paul de Villiers et je dis­cu­tais, al­lon­gé sur le sable, avec Kate Moss ou l’ex­quise Ka­ri­ma, fille du cham­pion de cri­cket La­lit Mo­di, dé­sor­mais épouse et mère d’une pe­tite Arya qu’elle élève à Londres. Le Che­di, édi­fié par Adrian Ze­cha en même temps que sa for­te­resse jet-set, afin de ver­rouiller l’autre en­trée de la baie, sem­blait une tache mi­cro­sco­pique, et ses ré­si­dents m’étaient une énigme in­dif­fé­rente. Quinze ans après, je réa­lise qu’il s’agis­sait d’une pure pro­jec­tion men­tale et que l’hô­tel, bat­tant dé­sor­mais pa­villon YTL et re­bap­ti­sé The Su­rin, a tou­jours oc­cu­pé les trois­quarts de Pan­sea Beach. En ren­trant faire ma va­lise, je croise Co­ren­tin plon­gé dans Fa­ce­book : « Vous par­tez ? Vous al­lez me man­quer, dit-il. Et la jeune femme d’hier ? C’était juste pour un soir ? Dom­mage. En tout cas, bonne route. » Le chauf­feur qui me ra­mène à l’aé­ro­port s’ap­pelle Saya. Je lui de­mande si ce­la si­gni­fie quelque chose et il m’ap­prend que « oui, ça veut dire pro­messe ». Le jour vien­dra, sans doute, où je trou­ve­rai ma route. Mais force est de consta­ter qu’elle n’est pas en­core tra­cée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.