FER­RAN ADRIÀ

GQ (France) - - Gastronomie -

« CE QUI M’IN­TÉ­RESSE, C’EST LA DY­NA­MIQUE QUI S’EN DÉ­GAGE. » EL BUL­LI ( ESPAGNE) - N° 1 EN 2002, 2006, 2007, 2008 ET 2009.

Je n’ai ja­mais tra­vaillé pour être nu­mé­ro un mais pour ou­vrir des che­mins. Ce titre est une consé­quence, pas un but. J’en suis très fier et heu­reux mais la vie est plus com­pli­quée et n’a rien à voir avec les ré­com­penses. En 1997, nous avons ob­te­nu trois étoiles au Guide

Mi­che­lin, ce qui était dé­jà tout à fait ex­cep­tion­nel pour un éta­blis­se­ment comme El Bul­li, si­tué sur la plage et pro­po­sant une cui­sine si dif­fé­rente… J’ai un lien par­ti­cu­lier avec la liste du 50 Best car j’ai dé­bu­té en même temps que ce prix. ce­la crée un rap­port très sen­ti­men­tal. J’ai bien conscience qu’il n’y a que dans le sport qu’on puisse dire en toute ob­jec­ti­vi­té qu’on est nu­mé­ro un. Que ce soit le Mi­che­lin ou cette liste, le ré­sul­tat est sub­jec­tif. Ce sont les consom­ma­teurs qui lui donnent de la va­leur. Du coup, c’est plus dur pour les res­tau­rants ti­trés. Da­niel (Humm,co-chef­du Ele­ven­ma­di­sonà­newyork, l’ac­tuel­nu­mé­roun,ndlr), su­bit une pres­sion énorme car s’il passe à la se­conde place, on di­ra qu’il est moins bon. Mais plus en­core que la liste, ce qui m’in­té­resse, c’est la dy­na­mique qui s’en dé­gage. Il y a peu, per­sonne ne connais­sait la cui­sine mexi­caine ou pé­ru­vienne. Avec le 50 Best, la gastronomie est de­ve­nue mon­diale. Tout a chan­gé, po­si­ti­ve­ment ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.