DÉ­COU­VRIR LE JEUNE PICASSO

GQ (France) - - Culture -

En ar­ri­vant à Pa­ris par la gare d’or­say pour re­pré­sen­ter l’espagne à l’ex­po­si­tion Uni­ver­selle de 1900, le jeune Picasso, tout juste 18 ans, était loin d’ima­gi­ner que l’en­droit de­ve­nu mu­sée lui consa­cre­rait un jour la plus belle ré­tros­pec­tive des chefs- d’oeuvre de ses dé­buts, les pé­riodes bleu et rose. Ni cu­bisme ni corps dé­for­més, mais des oeuvres aca­dé­miques ( 300 au to­tal, dont 80 pein­tures, 150 des­sins et une quin­zaine de sculp­tures) réa­li­sées entre 1901 et 1906 et qui n’ont, pour cer­taines, ja­mais été mon­trées en France. « P I C ASSO. BLEU E T ROSE » AU MU­SÉE D ’ OR­SAY, DU 18 S E P TEMBRE AU 6 JAN­VIER. ART URBAIN AU COUVENT Com­ment ré­ha­bi­li­ter les murs d’un an­cien couvent qu’ont fui des re­li­gieuses per­tur­bées par les nui­sances so­nores d’un tour­nage, ce­lui de la sé­rie

Plus­bel­le­la­vie (# trues­to­ry) ? En y conviant une ving­taine d’ar­tistes fran­çais et étran­gers ex­plo­rant la sub­tile fron­tière entre art urbain et contem­po­rain. « ÉMANCIPATION » , JUS­QU’AU 13 OC­TOBRE AU COUVENT, 52 RUE L E VAT , M A R S E I L L E 3. ITO JAKUCHU ET SON ROYAUME Trente rou­leaux sus­pen­dus du peintre Ito Jakuchu ( XVIIIE siècle) sont pré­sen­tés pour la pre­mière fois en Eu­rope au Pe­tit Pa­lais, à Pa­ris. La sé­rie, nom­mée « Le Royaume des êtres vi­vants » , est consi­dé­rée comme le chef- d’oeuvre de sa vie, re­con­nais­sable à l’ex­trême fi­nesse de son trait et à l’éclat de ses cou­leurs. Im­man­quable. « LE ROYAUME COLORÉ DES ÊTRES VI­VANTS » , DU 15 SEP­TEMBRE AU 14 OC­TOBRE, AU PE­TIT PA­LAIS.

Au­to­por­trait, 1906.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.