GUILLAUME DURAND, 65 ANS, JOUR­NA­LISTE

GQ (France) - - Portfolio - “L’ÉLÉ­GANCE, C’EST ÊTRE LE PLUS PROCHE DE SOI, MAIS S’EN ÉCHAPPER.” GUILLAUME DURAND

Chaque ma­tin, Guillaume Durand en­file son cos­tume pour l’interview po­li­tique de Ra dio Clas­sique. Le w eek- end, sur T V5 Monde, il y ajout e des bas­kets fla­shy. « S’ha­biller fait par­tie de la li­tur­gie de ce mé­tier que je fais de­puis trente- trois ans. J’étais un type ba­sique, et puis j’ai ren­con­tré les maes­tros du cos­tume – c’est pire que la gour­man­dise ! Il y a des tis­sus din­gos qui me font cra­quer. J’ai une veste à car­reaux que j’ai dû mettre deux fois dans ma vie. Le style, c’est un truc qu’on fait en­tiè­re­ment pour soi ! Et l’élé­gance, c’est un peu comme la culture. Ça consiste à sor­tir de ce pour quoi on était fait à l’ori­gine, être le plus proche de soi mais s’en échapper ! Le truc atroce, pour moi, c’est le ba­rio­lé ou le cô­té over­dres­sed. Mon pèr e était mar chand d’ar t et son goût du look amu­sait ses confrèr es, qui di saient : “Le pro­blème avec Durand, c’est qu’à Ve­nise, il s’in­tér esse plus à l ’ achat de cr avates qu’à la Bien­nale.” Je peux com­prendre qu’on choi sisse de por ter un cos­tume noir cin­tré à la He­di Sli­mane, comme tout le monde. L’in­verse n’est pas un mou­ve­ment an­ti­dé­mo­cra­tique, mais une cer­taine forme de dan­dysme ! »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.