De­ve­nir Pré­sident, ça s’ar­rose !

Grand Seigneur - - Mezze - Texte: Oli­vier Malnuit Pho­to : Guillaume Lan­dry

Et un, et deux, et trois… verres de Pauillac ! Bru­no Le Maire, le nou­veau Gis­card avec des che­veux qui tente de prendre la tête de son par­ti (Les Ré­pu­bli­cains) par la droite, est-il aus­si le seul pré­si­den­tiable qui pi­cole (un peu) ? De­puis le re­gret­té Georges Pom­pi­dou (pré­sident de la Ré­pu­blique de 1969 à 1974) et son pen­chant mi­gnon pour le Chasse Spleen (Mé­doc), on n'avait pas vu pré­ten­dant à la fonc­tion su­prême plus dé­li­cieu­se­ment por­té sur la bou­teille (avec mo­dé­ra­tion). A la Bras­se­rie La Grande Ar­mée, lors d'un dé­jeu­ner en mars avec la ré­dac­tion du ma­ga­zine Technikart (et après quelques fla­cons de Châ­teau Fon­ba­det), il nous avait confié avoir to­ta­le­ment re­nou­ve­lé la cave du mi­nis­tère de l'Agri­cul­ture lors de son sé­jour rue de Va­renne (Pa­ris VII e). « Chaque fois que je ren­con­trais un vi­ti­cul­teur, paf ! Je pre­nais sa carte et si le vin était bon, on pas­sait une com­mande. On avait même quelques jo­lies ré­serves. Et puis un jour, De­par­dieu est pas­sé dé­jeu­ner… » A It­ters­willer (Bas-Rhin), char­mant vil­lage vi­ti­cole de 264 ha­bi­tants, les vi­gne­rons et pro­duc­teurs de Riesling et Syl­va­ner - à qui le can­di­dat ren­dait vi­site en avril der­nier - ne tarissent pas d'éloges sur cet an­cien mi­nistre qui pense très fort à la pré­si­dence et pas seule­ment à l'apé­ro... « Un po­li­tique qui sait vrai­ment boire son coup, ça fait plai­sir ! » Col­lec­tion­neur de bou­teilles (il en pos­sè­de­rait 600 en­vi­ron), an­cien élève de cours d'oe­no­lo­gie à Nor­male Sup' et in­con­di­tion­nel des Foires aux vins (il n'en rate pas une !), ce grand ama­teur de Côtes de Beaune et Ge­vrey Cham­ber­tin ne mé­nage donc pas sa soif en cam­pagne. Lui qui fut ini­tié à la culture du vin (« le contraire du binge-drin­king », ai­met-il à rap­pe­ler) par sa grand-mère, la ba­ronne Isa­belle Fra­din de Be­labre, sait aus­si com­bien le­ver le coude (et res­ter poète à table) peut rap­por­ter des voix. Et pas qu'en France ! Bo­ris John­son, l'ex-maire de Londres et fu­tur Pre­mier mi­nistre d'An­gle­terre, n'a ain­si ja­mais ca­ché son goût pour le Cha­teau­neuf du Pape et les vins de son frère Léo (vi­ti­cul­teur à ses heures). Quand à Do­nald Trump, le can­di­dat Ré­pu­bli­cain à la Mai­son-Blanche, il est l'un des plus grands pro­duc­teurs de Mer­lot, Vio­gnier et Char­don­nay (via son fils Eric) de Char­lot­tes­ville en Vir­gi­nie. San­té pré­sident !

Bru­no Le Maire, la bête noire de Sar­ko­zy et des fonc­tion­naires, boit-il du vin pour avoir l’air moins sec ou parce qu’il est por­té sur la (bonne) bou­teille ? A quelques se­maines des Pri­maires, on a pu le­ver le coude avec lui. Ver­dict : s'il est élu, ça va trin­quer...

Bru­no Le Maire, can­di­dat aux pri­maires de la droite et son conseiller en pleine dé­gus­ta­tion de Pauillac (Mé­doc) à la bras­se­rie La Grande Ar­mée ( Pa­ris 17é )

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.