Le pire quand on va mal, c’est quand on ne sait même plus lire. Ça m’est ar­ri­vé, c’est très dur

Grand Seigneur - - Mezze -

», ex­pli­quait l’ac­teur il y a quelques an­nées. De­puis, il a créé son propre fes­ti­val lit­té­raire (l’In­time Fes­ti­val*), re­lit Fante chaque été et ne rate ja­mais une sor­tie des édi­tions Mon­sieur Tous­saint Lou­ver­ture.

O.M.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.