Quelle(s) fille(s) à cô­te­lettes êtes-vous ?

Vir­gi­nia Wolf des grillades ou mi­ra­cu­lée des ma­ri­nades ? Il existe au­tant de « Filles à cô­te­lettes » que de re­cettes de pot-au-feu. Pour dé­cou­vrir celle que vous êtes, ré­pon­dez aux ques­tions ci-des­sous. Et payez-vous une bonne tranche (de boeuf) !

Grand Seigneur - - Dossier -

Lorsque vous pré­pa­rez un rô­ti, vous y pen­sez trois jours avant, parce que…

A—Vous pré­voyez une play-list pour ac­com­pa­gner vos cuis­sons au four

B—C'est le grand soir de la se­maine où vous man­gez de la viande

C—Vos amis veg­gies à temps par­tiel vous ont de­man­dé de leur faire à dî­ner À chaque fois que vous par­lez de viandes, c’est pour évo­quer : A—Le sou­ve­nir des re­cettes de votre grand-mère. B—Un homme nu sous son ta­blier avec un cou­teau à steaks

C—Le jour ou vous ar­rê­te­rez en­fin les bif­teck de so­ja Quand vous al­lez chez votre bou­cher, c’est comme si : A—Vous as­sis­tiez à une ex­po d'art contem­po­rain B—Vous aviez un ren­dez-vous chez le mé­de­cin C—Vous fai­siez une pause casse-croûte dans un

étoi­lé Vous ai­mez les viandes mi­jo­tées parce que :

A—C'est comme si c'était des cha­mal­low à la

viande

B—Ça vous rap­pelle votre der­nière soi­rée câ­lins C—Elles se cui­sinent avec un max de lé­gumes en co­cotte La der­nière fois que vous man­gé un gi­got pommes bou­lan­gères, c’était :

A—Avec Ros­sy de Pal­ma au Fes­ti­val Amé­ri­cain de Deau­ville

B—Hier soir parce que vous en avez eu sou­dain en­vie en sor­tant du tra­vail

C—Avec une co­pine bran­chée to­fu qui croyait que c'était du pois­son

De­puis quelques temps, vous man­gez (un peu) moins de viande parce que :

A—Vous pré­fé­rez gar­der une place pour le faux­fi­let en croûte feuille­tée du di­manche

B—Vous ai­mez tel­le­ment ça que vous avez peur de de­ve­nir toxi­co du gi­got

C—On vous a dit de faire comme ça et vous avez vou­lu res­ter po­lie Quand vous or­ga­ni­sez une soi­rée viandes entre filles, c’est pour :

A—Vivre un mo­ment his­to­rique et man­ger autre chose que du Bo Bun

B—Faire comme les mecs et cho­per un max au pas­sage

C—Fê­ter vos deux mois de dé­tox sans sa­lades, ni jus de bet­te­rave. Cette sen­sa­tion de bien-être de­vant un car­ré d’agneau qui cuit au four, c’est parce que : A—Vous avez l'im­pres­sion de voir une oeuvre de Da­li dans la vraie vie

B— Vous re­trou­vez tous vos sens à la pers­pec­tive d'en man­ger au pe­tit-dé­jeu­ner

C—Vous avez les idées claires de­puis que vous êtes re­de­ve­nue om­ni­vore RÉ­PONSES :

Vous avez un maxi­mum de A—Vous êtes une Fille à cô­te­lettes de­puis tou­jours (et vous ne le sa­viez pas).

Vous avez un maxi­mum de B—Vous êtes une Fille à cô­te­lettes en toutes li­ber­tés (et vous le sa­vez très bien).

Vous avez un maxi­mum de C—Vous êtes une Fille à cô­te­lettes res­sus­ci­tée (et vous sa­vez que ça fait un bien fou).

Del­phine Hen­niaux porte une jupe et des boucles écos­saises Her name is Ri­ta

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.