LES JOYAUX DES ROUTES DE LA SOIE

Grands Reportages - - Zones Interdites Ouzbekistan -

À l’épi­centre de l’Orient et de l’Oc­ci­dent, les terres qui consti­tuent l’Ouz­bé­kis­tan d’au­jourd’hui tiennent une place cen­trale sur les routes de la Soie. Fier­té de tout le pays, les grandes ci­tés my­thiques de Sa­mar­cande, Bou­kha­ra et Khi­va comptent par­mi les étapes in­con­tour­nables du vaste ré­seau de voies com­mer­ciales qui re­liait l’Eu­rope à l’Em­pire du Mi­lieu. Avec un patrimoine ex­cep­tion­nel té­moin de plus de dix siècles d’architecture mu­sul­mane, les trois ci­tés ont été clas­sées sur la liste du patrimoine mon­dial de l’Hu­ma­ni­té par l’Unesco : la ci­ta­delle It­chan Ka­la de Khi­va en 1990, le centre an­cien de Bou­kha­ra en 1993 et la ville his­to­rique de Sa­mar­cande en 2001. À pré­sents de­ve­nus ci­tés tou­ris­tiques, elles vivent pour beau­coup de la ma­gni­fi­cence de leur pas­sé et ces icônes ur­baines font parties, comme Ang­kor ou le Taj Ma­hal, des sites ma­jeurs du globe qui par leur beau­té et leur va­leur ont for­gé notre ima­gi­naire col­lec­tif. Nulle autre cité que celles-là n’in­carnent en ef­fet mieux l’Asie cen­trale et les routes de la Soie.

À Ta­chkent, le musée Amir Te­mur a été inau­gu­ré en 1996 afin de fê­ter sym­bo­li­que­ment le 660e an­ni­ver­saire de la nais­sance d’Amir Te­mur, Tar­me­lan.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.