LE HAUT PAYS RESTE PRO­FON­DÉ­MENT BÖN, MÉ­LANGE DE BOUD­DHISME PRI­MI­TIF ET DE CROYANCES ANI­MISTES

Grands Reportages - - Zones Interdites Chine -

C’est après avoir em­bar­qué un au­to-stop­peur, le len­de­main sur la pe­tite route qui longe la ri­vière Tao, fi­gée par le gel, que nous fûmes conduits dans une fa­mille d’im­mo­lé : Gon­po Tse­ring, un jeune père de trois en­fants, s’était don­né la mort vingt jours plus tôt dans l’en­ceinte du mo­nas­tère, dans le dis­trict d’Ara. Grâce aux do­na­tions, et parce que le dé­funt était jeune, le rite fu­né­raire du­re­rait 49 jours. Dans une pièce conti­guë bai­gnée par le so­leil, des moines psal­mo­diaient des prières. À cô­té de la pho­to de l’im­mo­lé, ser­tie dans un cadre do­ré et ceinte de ka­thaks, les écharpes cé­ré­mo­nielles, était po­sé un grand portrait du Da­laï-lama.

Dans un autre vil­lage, près d’Am­chok, nous nous in­vi­tâmes à l’aube dans la fa­mille de Tse­ring Dhon­dup, un jeune éle­veur de 35 ans qui s’était im­mo­lé de­vant le site d’une mine d’or. Ses pa­rents étaient dé­vas­tés, ils ju­raient qu’ils au­raient em­pê­ché leur fils de com­mettre cet acte s’il leur en avait par­lé. Puis ils avaient ac­cueilli les gens ve­nus té­moi­gner de la so­li­da­ri­té en priant pour le dé­funt. Avant que nous par­tions, un des membres de la fa­mille avait ajou­té à l’at­ten­tion du père : « leu­ras-tu­dit­qu’ill’a

fait­pour­la­li­ber­téauTi­bet? » Sur une lettre re­trou­vée sur la mo­to­cy­clette du dé­funt était écrit : « que­leDa­laï-la­ma­re­vienne », et puis « qu’onn’ex­ploi­te­plus­nos­tré­sors », nous rap­portent-ils. Six jours après l’im­mo­la­tion de Tse­ring Dhon­dup, un jeune de 18 ans ré­pé­tait le même geste, au même en­droit, de­vant la mine d’or. L’ex­ploi­ta­tion mi­nière, et la mo­der­ni­sa­tion à marche for­cée font par­tie des griefs des Ti­bé­tains vis-à-vis de l’ad­mi­nis­tra­tion chi­noise : les terres d’Am­chok doivent ac­cueillir le pro­chain aé­ro­port de Xiahe, la ville chi­noise ac­co­lée au mo­nas­tère de La­brang, afin de fa­ci­li­ter le convoyage des tou­ristes.

Les ré­gions ti­bé­taines du Gan­su font par­tie de ce Ti­bet pé­ri­phé­rique re­fon­du dans les pro­vinces chi­noises (Gan­su, mais aus­si Si­chuan, Qin­ghai et Yun­nan) et où vivent 3,5 mil­lions de Ti­bé­tains, soit da­van­tage que dans la Ré­gion au­to­nome ti­bé­taine, le Ti­bet pro­pre­ment dit (2,5 mil­lions d’ha­bi­tants). Long­temps rem­part et sas entre le Toit du monde et les peuples des plaines, ce deuxième Ti­bet a connu la grande ma­jo­ri­té des 125 im­mo­la­tions ré­per­to­riées de­puis 2009, ain­si que la plu­part des ma­ni­fes­ta­tions de 2008 ap­pe­lant au re­tour du Da­laï-lama exi­lé en Inde. En ap­pa­rence, tout y est en­core très ti­bé­tain : on s’ha­bille en vêtement tra­di­tion­nel, la chu­ba, ce man­teau aux très longues manches. Beau­coup d’ha­bi­tants ne com­prennent pas le chi­nois. Les mo­nas­tères sont ac­tifs, et toutes sortes de rites tra­di­tion­nels ont sur­vé­cu – comme ces fu­né­railles cé­lestes aux­quels nous avions as­sis­té près de la ville mo­nas­tique de Ser­thar, au Si­chuan (le ca­davre du dé­funt sert de nour­ri­ture aux vau­tours dans un ul­time acte de cha­ri­té).

Cette façade tou­te­fois cache un dé­chi­re­ment

pro­fond : les ré­gions du deuxième Ti­bet sont sur la ligne de front de l’avan­cée chi­noise. Elles se sentent en outre de plus en plus iso­lées de Lhas­sa, la terre sainte, par les res­tric­tions ex­trê­me­ment sé­vères im­po­sées aux dé­pla­ce­ments des Ti­bé­tains de­puis le sou­lè­ve­ment de 2008. Alors que les Chi­nois, eux, note la poé­tesse ti­bé­taine Tse­ring Woe­ser dans Im­mo­la­tions au Ti­bet, la honte du monde (In­di­gene édi­tions, 2013) « peuvent par­cou­rir la terre ti­bé­taine hé­ris­sée de gar­ni­sons commes’ils­se­pro­me­naient­dan­sun­vul­gair e parcd’at­trac­tions ».

Les fes­ti­vi­tés du nouvel an ti­bé­tain au mo­nas­tère de La­brang sont l’oc­ca­sion, pour les nomades des­cen­dus des pâ­tu­rages voi­sins, d’ex­hi­ber leurs plus belles chu­bas bro­dées

et leurs chap­kas four­rées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.