L’es­prit de vil­lage

Grands Reportages - - Week-end Espagne -

Jus­qu’à la fin du XIXe siècle, tan­dis que Barcelone étouf­fait dans le dru cor­set de ses mu­railles mé­dié­vales, Gra­cia était en­core un vil­lage agri­cole avec sa propre iden­ti­té. Pour l’at­teindre, les Bar­ce­lo­nais em­prun­taient un che­min de cam­pagne, de­ve­nu au­jourd’hui le très chic Pas­seig de Gra­cia. L’ex­ten­sion ( eixample) de la ville en­traî­na le rat­ta­che­ment de Gra­cia à Barcelone en 1897. Le quar­tier conserve pour­tant son âme po­pu­laire, ca­ta­lane, gi­tane et anar­chiste. La ré­cente co­lère des In­di­gna­dos y a trou­vé un large sou­tien. Sa po­pu­la­tion s’est em­bour­geoi­sée, mais l’es­prit de voi­si­nage de­meure à tra­vers les as­so­cia­tions du quar­tier, qui or­ga­nisent no­tam­ment une joyeuse fête au­tour du 15 août. Ar­tiste et bo­hème, Gra­cia égrène des ruelles ar­bo­rées et places char­mantes, telle la place du Dia­mant, qui don­na son nom au cé­lèbre ro­man de Merce Ro­do­re­ra. Le soir, sur la pla­ça del Sol, beau­coup de jeunes s’offrent un bo­tellón, pra­tique qui consiste à se réunir pour boire de l’al­cool ache­té à l’avance dans les su­per­mar­chés, écou­ter de la mu­sique et fu­mer.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.