LES NONNES GARDENT ET NET­TOIENT LES GROTTES ; LES MOINES RÉ­CITENT LES MAN­TRAS

Grands Reportages - - Spécial Bouddhisme Thaïlande -

Au Wat Tham Seua, quelques bonzes qui ne veulent pas vivre en com­mu­nau­té ont ins­tal­lé leurs quar­tiers dans la fo­rêt et dans les al­véoles des pa­rois ro­cheuses. Ça et là, une cel­lule tro­glo­dyte, une ca­hute ru­di­men­taire de 2 m2. Pour seuls bruits : les cris des singes, les cra­que­ments de feuilles au pas­sage des tor­tues et les chants li­tur­giques… écou­tés sur les smart­phones des moines ! De temps en temps, quelques fi­dèles s’ar­rêtent et dis­cutent avec les dis­ciples du Boud­dha. « Pas­ques­tion­dans­no­tre­re­li­gion­dese cou­per­des­ci­vils », ex­plique dans un an­glais par­fait Pra Ka­nit­sa­lo. Che­veux et sour­cils ra­sés en signe de re­non­ce­ment, dos cou­vert de ta­touages consi­dé­rés comme ma­giques et pro­tec­teurs, il porte le ke­sa (robe orange) de­puis deux ans. « L’or­di­na­tion­peutn’être que­tem­po­rai­ree­tun­boud­dhis­tea­la­li­ber­té de­de­ve­nir bhik­khu (quê­teur) plu­sieurs­fois dans­sa­vie », ra­conte-t-il avant de pour­suivre, avec un large sou­rire, que sa quête à lui est loin d’être ter­mi­née pour le mo­ment. Comme tous ses com­pa­gnons, sa jour­née dé­bute à 4 heures, se pour­suit par du chant, de la mé­di­ta­tion et par l’au­mône. À 8 heures, ils dé­jeunent tous en­semble. Les heures s’égrènent au rythme du dham­ma (l’En­sei­gne­ment de Boud­dha), puis à nou­veau des bé­né­dic­tions, des mé­di­ta­tions et des chants des textes sa­crés en pa­li, la langue li­tur­gique in­do-eu­ro­péenne du boud­dhisme the­ra­vâ­da. Bun­cha, l’ami de Pra Ka­nit­sa­lo, quitte de­main l’ha­bit pour re­tour­ner à la vie ci­vile. C’est ain­si la der­nière fois qu’il se ré­fu­gie­ra pour mé­di­ter entre les lianes noueuses et pro­tec­trices d’un des arbres à contre­forts de cette fo­rêt.

Au Wat Tham Ph­raya Na­khon,

c’est dans un re­coin sombre de la ca­vi­té qu’une ef­fi­gie de cire, plus vrai que na­ture, mé­dite en te­nue mo­na­cale. Contem­pla­tive de­puis dé­jà de longues an­nées, elle rend hom­mage à un er­mite ja­dis ins­tal­lé dans ce re­paire. Quo­ti­dien­ne­ment, des fi­dèles lui dé­posent bou­teilles d’eau, so­das et autres bois­sons éner­gi­santes ! Deux sou­ve­rains du Siam, le lé­gen­daire Rama IV – moine pen­dant

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.