FES­TI­VALS

Grands Reportages - - Guides Pratiques -

Si les fes­ti­vals de Jam­bay et de Pra­khar n’ont pas la ma­gni­fi­cence ou la taille des fes­ti­vals de Pa­ro et de Thim­phu, ils ont par contre conser­vé un ca­rac­tère plus in­ti­miste et tra­di­tion­nel. Dans le Bum­thang, les vil­la­geois des alen­tours viennent en nombre. Mieux, ils par­ti­cipent aus­si en tant que dan­seurs, qui ne sont donc pas uni­que­ment des moines. En fait presque chaque vil­lage du Bum­thang a son Tse­chu, son fes­ti­val re­li­gieux, Jam­bay Lha­khang étant par contre le plus im­por­tant du Bhou­tan cen­tral. Votre guide se­ra ca­pable d’iden­ti­fier les danses, ri­tuels (et masques) qui se suc­cé­de­ront, en réa­li­té plu­sieurs jours du­rant, au son des trompes, des tam­bours, des cym­bales alors que re­vivent les dieux et les dé­mons de la my­tho­lo­gie boud­dhique.

Jam­bay Lha­khang (par­fois écrit Jam­pa) se dé­roule pen­dant quatre jours. Le pre­mier jour est consa­cré à l’ins­tal­la­tion, puis à deux évé­ne­ments ma­jeurs se dé­rou­lant en soirée, de nuit : Me­wang, alias la cé­ré­mo­nie du feu, et la danse nue – Ter­cham. Les jours sui­vants voient se suc­cé­der, se­lon un ri­tuel im­muable, les danses et ri­tuels re­mer­ciant Gu­ru Rim­poche et com­mé­mo­rant la construc­tion du temple.

À cinq mi­nutes de marche de la route, Pra­khar se dé­roule lui aus­si sur plu­sieurs jours. Là aus­si un mar­ché tem­po­raire et ad­ja­cent fleu­rit pen­dant la du­rée du fes­ti­val.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.