LES TERRES DU BOUD­DHA

Grands Reportages - - Édito -

Si Grands Re­por­tages n’a pas en­core l’in­ten­tion de vendre son âme aux dieux, aus­si gé­né­reux et cha­ri­tables soient-ils, force nous est de consta­ter, à l’oc­ca­sion de ce nu­mé­ro spé­cial dé­dié aux terres boud­dhistes, qu’il existe une re­la­tion par­ti­cu­lière, unique, entre les voyages que nous dé­fen­dons et cette phi­lo­so­phie-re­li­gion dont les ori­gines re­montent en Inde, au Ve siècle avant J.-C. Une af­fi­ni­té en quelque sorte. D’abord parce que l’al­té­ri­té, la com­pas­sion, la ca­pa­ci­té de s’ou­vrir aux autres, sont au coeur de cette doctrine qui a es­sai­mé dans toute l’Asie du Sud-Est ; elle ex­plique, pour une bonne part, la qua­li­té de l’ac­cueil qu’ap­pré­cie la très grande ma­jo­ri­té des voya­geurs lors­qu’ils évo­luent dans ce Grand Est. Et que re­tient-on, d’abord, d’un voyage, si ce n’est la ri­chesse des échanges et des contacts hu­mains que nous avons pu nouer ? Le deuxième élé­ment qui jus­ti­fie notre in­té­rêt voire notre en­goue­ment est à mettre au compte du legs pa­tri­mo­nial. Si la chré­tien­té, l’is­lam ou l’hin­douisme ne sont pas avares de mo­nu­ments qui dé­fient l’en­ten­de­ment et mettent en va­leur le gé­nie hu­main, le boud­dhisme et ses par­ti­sans ne sont pas en reste. Son­geons que les temples de Bo­ro­bo­dur (In­do­né­sie), Ang­kor (Cam­bodge), Su­kho­thaï (Thaï­lande) ou Ba­gan (Birmanie), chefs-d’oeuvre ab­so­lus de fi­nesse et d’architecture, mais il en existe des cen­taines d’autres, ont tous été édi­fiés par des dy­nas­ties peu ou prou conver­ties aux idées fon­da­trices de Sid­dhar­ta Gau­ta­ma, « l’Éveillé ». Comme le sou­ligne Jean-Luc Tou­la-Breysse dans le texte in­tro­duc­tif à ce nu­mé­ro, le boud­dhisme est fon­dé sur l’ap­pré­cia­tion du beau et « par­tage avec le monde mo­derne le pri­mat de la rai­son, la to­lé­rance, le che­mi­ne­ment in­di­vi­duel… ain­si que le res­pect de l’en­vi­ron­ne­ment », au­tant de va­leurs fé­dé­ra­trices aux­quelles il se­ra dif­fi­cile de ne pas adhé­rer. Mais cette in­cli­na­tion ne doit pas dis­si­mu­ler pour au­tant les er­re­ments, pour ne pas dire plus, de groupes boud­dhistes plus ex­ci­tés qu’éveillés. Au Sri Lan­ka, en Birmanie, mais aus­si en Thaï­lande, on a brû­lé, au nom de Boud­dha, des mos­quées et pris des armes pour mas­sa­crer des mu­sul­mans, au­tant d’actes qui sont en contra­dic­tion di­recte avec les pré­ceptes de la non-vio­lence. Pour Ra­phaël Lio­gier, so­cio­logue et di­rec­teur de l’Ob­ser­va­toire du re­li­gieux, « re­la­ti­vi­ser l’iden­ti­téd u boud­dhisme

en lui-même, c’est très boud­dhiste ». On ne sau­rait mieux dire…

PIERRE BIGORGNE

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.