TOU­RISTES ADRENALINO-DÉ­PEN­DANTS

Grands Reportages - - Actus Ailleurs -

Rin­garde la mi­nute de contem­pla­tion face à un tré­sor de la na­ture ou de l'hu­ma­ni­té… Dans plu­sieurs pays, la nou­velle ten­dance tou­ris­tique consiste à al­ler à la pêche aux sen­sa­tions fortes pour vivre des va­cances « ex­cep­tion­nelles ». Aus­si, ten­tés par ces émis­sions d'aven­tures de téléréalité qui en­va­hissent nos écrans, nom­breux sont ceux qui dé­boursent des for­tunes pour se pla­cer vo­lon­tai­re­ment dans des si­tua­tions ex­trêmes. En Aus­tra­lie ou en Afrique du Sud, cer­taines agences pro­posent, moyen­nant 500 eu­ros, de de­ve­nir un ap­pât pour re­quin blanc, im­mer­gé au coeur d'une cage et bai­gnant dans une mare de sang. D'autres in­tré­pides peuvent par­ti­ci­per à un stage de sur­vie au coeur de la jungle équa­to­rienne de Guyane. Pour par­tir à la chasse aux tor­nades, aux États-Unis, il suf­fit de ci­bler une pé­riode de tem­pête et dé­bour­ser au moins 2 000 eu­ros au­près de Ex­trême Tor­na­do Tours. En Ukraine, des vi­sites tou­ris­tiques au sein de la cen­trale de Tcher­no­byl pro­voquent la po­lé­mique, la zone si­nis­trée étant en­core su­jette aux ra­dia­tions. En­fin, des agences mexi­caines or­ga­nisent des pé­riples dans la peau d'un clan­des­tin en route vers la fron­tière amé­ri­caine, avec ex­pé­di­tions noc­turnes et fausses in­ter­ven­tions de po­li­ciers… Ou comment le loi­sir – far­fe­lu - des uns peut pas­ser pour in­sulte au­près de po­pu­la­tions qui, sans l'avoir choi­si, sont quo­ti­dien­ne­ment confron­tées à une réa­li­té dan­ge­reuse.

© Ser­gei Supinsky/AFP

Pho­to-sou­ve­nir de­vant la cen­trale nu­cléaire de Tcher­no­byl…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.