VIENNE EN PRO­VENCE

Grands Reportages - - Actus Vu - TEXTE & PHO­TOS JEAN-MARC PORTE

Une rup­ture sen­so­rielle spec­ta­cu­laire, sou­ter­raine et dé­ma­té­ria­li­sée ? Le temps d’une lente valse mul­ti­mé­dia, les car­rières des Baux-deP­ro­vence ac­cueillent cette an­née les uni­vers vien­nois de Gus­tave Klimt, Egon Schiele ou en­core Frie­dens­reiche Hun­dert­was­ser, pro­po­sant l’un des « voyages » cultu­rels les plus (d)éton­nants du grand sud. Sous les pay­sages d’oli­viers et de cal­caire, der­rière la lu­mière chan­tée par Cé­zanne et tant d’autres peintres, ex­plose sous terre une autre ma­gni­fi­cence. 7 000 mètres car­rés de sur­face ha­billée de couleurs et de beau­té : sur des hau­teurs frô­lant les 15 mètres, les ors et l’au­dace des maîtres de Vienne trans­cendent l’obs­cu­ri­té de la salle Dante. Pi­liers, murs, sols : du­rant 35 mi­nutes, les uni­vers pic­tu­raux ex­plosent entre lu­mière, sur­face et nuit. La ma­gie est nu­mé­rique : le sys­tème Amiex© (Art Mu­sic & Im­mer­sive Ex­pe­rience) or­chestre des mil­liers d’images en très haute dé­fi­ni­tion, pro­je­tées par près de 100 ré­tro­pro­jec­teurs re­liés par fibre op­tique. Comme savent le dire les An­glais : « uneex­pé­rience »…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.