Une mé­duse, huit ten­ta­cules

Grands Reportages - - Actus Vu -

En corse, la mé­duse la plus ré­pan­due est la Pe­la­gia noc­ti­lu­ca. Vi­vant uni­que­ment dans les zones au cli­mat tem­pé­ré, où les eaux sont chaudes, elle est très pré­sente sur les côtes mé­di­ter­ra­néennes. Sa cou­leur va­rie entre l’orange, le vio­let et le rose. Ses huit ten­ta­cules, cou­verts de pe­tits points rouges, in­jectent un ve­nin per­met­tant à la mé­duse de cap­tu­rer ses proies, prin­ci­pa­le­ment des planc­tons, en les pa­ra­ly­sant. Ce sont ces mêmes fi­la­ments ur­ti­cants, aus­si ap­pe­lés cni­do­cystes, qui pro­voquent chez l’hu­main brû­lures et dé­man­geai­sons au contact de la peau.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.