DE­PUIS PLUS DE CINQ SIÈCLES, LES TOURS GÉ­NOISES SCRUTENT L’HO­RI­ZON IN­FI­NI DE LA LA MÉ­DI­TER­RA­NÉE

Grands Reportages - - Spécial Corse -

Res­tau­rée en 1986 et ins­crite au titre des mo­nu­ments historiques de­puis 1992, la Tour de Cam­po­mo­ro est consi­dé­rée comme la plus im­po­sante de Corse avec ses 15 mètres de hau­teur et ses 36 mâ­chi­cou­lis. Or­don­née par un of­fi­cier gé­nois du nom de Car­lo Spi­no à la suite d’un raid turcs sur la ville de Sar­tène per­pé­trée en 1583, sa construc­tion qui n’a de­man­dé qu’une an­née s’est ache­vée en 1586. Au­tre­fois nom­mée tour Por­to Erice, l’édi­fice mi­li­taire a l’ori­gi­na­li­té d’être cein­tu­ré par un mur for­ti­fié en forme d’étoile coif­fé d’un che­min de ronde. Une grande salle de garde à cou­pole à l’acous­tique re­mar­quable consti­tue l’es­sen­tiel du bâ­ti­ment dont la ter­rasse som­mi­tale offre un pa­no­ra­ma à 360° sur la Mé­di­ter­ra­née. Cé­dée par la fa­mille Lo­ren­zi De Bra­di, la tour ap­par­tient de­puis 1986 au Con­ser­va­toire du Lit­to­ral qui en as­sure la ges­tion. Bien qu’un pro­verbe lo­cal dise « Com­po­mo­ro lieu­triste,re­pai­re­de­re­nard­setd’en­ne­mis

duCh­rist », l’édi­fice pri­sé des vi­si­teurs consti­tue au­jourd’hui l’un des plus vi­si­tés de l’île.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.