LES TOM­BANTS DU CAP SENINO, DES­SINENT DE SPEC­TA­CU­LAIRES ARA­BESQUES AUX NUANCES ROUGE, ORANGE ET ROSE, DANS LES EAUX CO­BALT DU GOLFE DE POR­TO

Grands Reportages - - Spécial Corse - © Franck Char­ton

Façade maritime du Parc Na­tu­rel Ré­gio­nal de Corse, la Ré­serve Na­tu­relle de Scan­do­la couvre la pres­qu’île épo­nyme, entre Alé­ria et Por­to, et les fonds ma­rins at­te­nants. Sa su­per­fi­cie couvre en­vi­ron 2 000 hec­tares : 919 hec­tares ter­restres et 1 000 hec­tares ma­rins. En outre, 70 hec­tares (entre la Pun­ta Pa­laz­zo et l’île de Gar­ga­lo) sont même pla­cés en ré­serve in­té­grale, c’est-à-dire sou­mis à de fortes res­tric­tions des ac­ti­vi­tés tou­ris­tiques, com­mer­ciales et éco­no­miques. Avec les ca­lanche de Pia­na et le golfe de Gi­ro­la­ta, elle fait par­tie des 11 800 hec­tares du golfe de Por­to, lis­tés au patrimoine mon­dial de l’Unesco en 1980. Créée le 9 dé­cembre 1975 alors pre­mier site de France dé­dié à la pré­ser­va­tion du patrimoine na­tu­rel à la fois ter­restre et ma­rin, Scan­do­la est une ré­fé­rence en Mé­di­ter­ra­née pour le monde scien­ti­fique. Elle est consi­dé­rée comme un haut lieu de la bio­di­ver­si­té ma­rine et un site ex­cep­tion­nel pour l’étude des po­pu­la­tions de co­rail rouge. Un pro­jet d’ex­ten­sion de la ré­serve na­tu­relle de Scan­do­la est donc à l’étude.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.