MU­SIQUE MÉ­TISSE ET CONSCIENCE NOIRE

Grands Reportages - - Biodiversité -

Au­jourd'hui, c'est à la gui­tare élec­trique et au syn­thé de prendre le re­lais de l'ac­cor­déon. Le folk de 1980 tire de la clan­des­ti­ni­té le ma­loya, qui se mé­lange avec le se­ga, qui lui-même s'ac­couple avec le reg­gae pour en­gen­drer le seg­gae - Naes­sayé (Ka­li­té), Vyin Bou­gé (Nou lé la, Se­gaé Ras­ta), En­semb' Zot (Pen­sée pour Maë­va) - quand ce n'est pas le « seg­gae ma­lo­gué ». Le gos­pel sé­duit Da­nyel Wa­ro. Pas­cal Sa­my (Mi èm ka­frin) frôle le look mâle du gang­sta' rap. Mars Tou Sel (Mo­mon ous­sa ou­lé, Ti mal­par­lé a moin) su­bit l'in­fluence des An­tilles. Des groupes comme Apo­lo­nia dé­crochent des prix grâce à une touche sen­ti­men­tale et mé­tro, quand à l'in­verse Zis­ka­kan (Ba­to fou) ou Nout Ra­cine (Fou de­hor) ex­priment leurs pen­chants in­dé­pen­dan­tistes. En­fin, la voix de blues-wo­man de la mys­tique Ch­ris­tine Salem tisse des liens avec la mé­lo­pée mal­gache, les li­ta­nies co­mo­riennes, les chants de travail ne­gro-amé­ri­cains - sans oublier la po­ly­pho­nie zou­loue. Une ré­ha­bi­li­ta­tion du pan­théisme afri­cain et l'af­fir­ma­tion d'une conscience noire sans fron­tière.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.